Radio France : l'Inspection des finances blanchit Mathieu Gallet

Par Marina Cabiten, France Bleu lundi 20 avril 2015 à 13:47

Mathieu Gallet, le président de Radio France
Mathieu Gallet, le président de Radio France © MaxPPP

L'enquête de l'inspection des Finances sur Radio France, lancée après une série de révélations sur le coût de la rénovation du bureau de Mathieu Gallet, de sa voiture et d'un conseiller en communication, conclut ce lundi à des dépenses qui "ne présentent pas de caractère abusif".

Bureau, voiture, conseiller : le rapport de l'IGF blanchit le PDG de Radio France, dans son rapport rendu lundi. Cette enquête de l'inspection des Finances avait été lancée après une série de révélations dans la presse, et alors que Radio France vivait ce qui allait être la plus longue grève de son histoire.

Aucune dépense "disproportionnée"

Sur le coût de la rénovation du bureau de Mathieu Gallet, de sa voiture et d'un conseiller en communication, l'IGF conclut à des dépenses qui "ne présentent pas de caractère abusif" . "Aucune des dépenses examinées, du président ou d'un membre du Comex (comité exécutif, ndlr), ne présente de caractère anormal ou disproportionné par leur nature ou leur montant" , stipule l'IGF dans son rapport mis en ligne lundi, quelques jours après la fin du conflit social.

Encore des progrès possibles sur la transparence des dépenses

Le rapport souligne tout de même que la direction de Radio France pourrait créer de nouvelles règles pour garantir au mieux l'exemplarité des dépenses de ses dirigeants, "non seulement sur le fond mais aussi sur leur processus de décision"

Ces règles, qui pourraient être générales ou ad hoc précise l'IGF, pourraient se traduire en décisions du conseil d'administration. Enfin, le rapport souligne que les questions de transparence concernent bien au-delà de Radio France, en soulignant que ces nouvelles dispositions pourraient "trouver leur utilité plus largement dans la sphère publique".