Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Redoine Faïd est mis en examen et risque la perpétuité

-
Par France Bleu

Le braqueur en cavale, Redoine Faïd, l'homme le plus recherché de France depuis sa spectaculaire évasion de la maison d'arrêt de Sequedin, dans le Nord, le 13 avril, est retourné en prison mercredi soir, cette fois en région parisienne, après son interpellation en Seine-et-Marne puis sa mise en examen à Lille.

Après plus d'un mois de cavale, le spécialiste des braquages à l'explosif retourne en prison.
Après plus d'un mois de cavale, le spécialiste des braquages à l'explosif retourne en prison. © Maxppp

La cavale de l’ennemi public numéro un a pris fin mercredi et les autorités entendent bien, cette fois-ci, l’empêcher d’à nouveau se faire la belle. Redoine Faïd, qui s’était évadé de la maison d’arrêt de Sequedin, dans le Nord, le 13 avril, est reparti mercredi soir vers 18H30 pour un grand établissement pénitentiaire de la région parisienne. Mis en examen par le juge d’instruction puis placé sous mandat de dépôt.

Neuf chefs de mise en examen

Dans la longue liste des chefs de mise en examen, on retrouve : évasion avec usage d'une arme ou d'une substance explosive, commise en bande organisée et en récidive légale, détention et port d'armes de première catégorie, détention et transport d'engins explosifs, destruction volontaire de biens, arrestation, enlèvement et séquestration d'otages, violences volontaires et association de malfaiteurs. Le prévenu encourt la détention à perpétuité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess