Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme territoriale : La région Centre ne sait toujours pas à quelle sauce elle va être mangée !

mercredi 9 juillet 2014 à 15:09 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Les députés débattent aujourd'hui (mercredi) en commission de la nouvelle carte des régions. Jusqu'ici le Centre était rattaché à Poitou-Charentes et au Limousin, mais ce mardi on apprenait que le rapporteur du texte avait déposé un amendement qui détache le Limousin de cette grande région pour le rattacher à l'Aquitaine, "la seule modification qui fasse plutôt consensus" selon Manuel Valls.

Le future région Centre Limousin POitou-Charentes.
Le future région Centre Limousin POitou-Charentes. © Radio France-Alexandre Chassignon-Typhaine Morin

Alors qu'en pense-t-on en Touraine ?

Dans le sud de l'Indre-et-Loire, plus précisément dans le secteur du Grand Pressigny, on surveille attentivement l'évolution de cette réforme territoriale, une réforme qui pour l'instant va dans le bon sens si l'on en croit Gérard Hénault, le conseiller général Nouveau centre du Grand Pressigny et maire de Ferrière Larçon.

Réforme régions SON HENAULT

 

Autre amendement déposé par le rapporteur, le droit d'option. Les départements qui voudraient changer de région vont pouvoir le faire, mais seulement à partir de 2016, c'est à dire après les élections départementales et régionales de décembre 2015.Frédéric Thomas, le Président du conseil général d'Indre-et-Loire, va-t-il donc utiliser ce droit d'option ? Sa réponse :

Réforme régions SON THOMAS