Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Relaxe pour les trois militants pro-palestiniens dans le procès du boycott

mercredi 14 août 2013 à 15:16 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Les trois militants du collectif "Paix et Justice en Palestine" poursuivis pour avoir appelé au boycott de produits israéliens en 2010 ont été relaxés ce mercredi après-midi par le tribunal correctionnel de Perpignan.

Les trois militants à la sortie du tribunal
Les trois militants à la sortie du tribunal © Radio France - ANB

C'est un dossier qui remonte à trois ans, en mai 2010, une quarantaine de  militants pro-palestiniens avaient distribué des tracts devant le magasin l'hypermarché Carrefour de Perpignan, des tracts incitant les consommateurs à ne plus acheter des produits importés d'Israël, pour protester contre la colonisation des territoires dans le pays.

Trois de ces militants étaient poursuivis devant le tribunal correctionnel de Perpignan pour provocation à la discrimination et à la haine. C'est le bureau national de vigilance contre l'antisémitisme qui avait porté plainte.

Le procès s'était tenu en juin dernier, le procureur de la République avait alors demandé "une absence de peine" . Ce mercredi après-midi, le tribunal a rendu son jugement : nullité de procédure pour trois chefs d'inculpation et relaxes pour les deux autres.Autrement dit, aucune condamnation n'a été prononcée pour le plus grand soulagement des trois militants poursuivis qui sont sortis sous les applaudissements, une cinquantaine de personnes étaient venues en soutien ce mercredi au palais de justice de Perpignan.