Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée : Peillon annonce la création d'une "charte de la laïcité"

lundi 26 août 2013 à 8:58 France Bleu

A une semaine de la rentrée des classes, le ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon a annoncé ce lundi matin la mise en place d'une charte de la laïcité affichée dans tous les établissements publics. Révélée fin septembre, elle "rappellera les principes" essentiels de la laïcité à l'école.

Vincent Peillon
Vincent Peillon © Maxppp

La rentrée des classes approche à grands pas, et ce sera la première à être préparée entièrement par la gauche depuis son arrivée au pouvoir. A cette occasion, le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon a donné une série d'interviews à des quotidiens de la presse régionale.

Le ministre y souligne notamment sa lutte contre le décrochage scolaire : "A ce jour, nous avons déjà rattrapé 13.000 jeunes de nouveau accueillis en formation ", assure-t-il. Il met également en relief le défi de l'acquisition des fondamentaux, alors que 25% des élèves arrivent au collège "sans maîtriser les apprentissages fondamentaux ", explique-t-il.

La charte de la laïcité "ne tourne pas à l'obsession de l'Islam "

Mais la nouveauté annoncée par Vincent Peillon, c'est la mise en place d'une charte de la laïcité, annoncée fin 2012. Le texte, dévoilé à la mi-septembre, sera accroché à la fin du mois dans chacun des 55.000 établissements publics de France. Ce texte rappellera les principes de la laïcité à l'école.

"Chacun est libre de ses opinions. Mais pas de contester un enseignement ou de manquer un cours au nom de préceptes religieux" (V. Peillon)

"La question de la laïcité ne tourne pas à l'obsession de l'Islam ", assure le ministre, soulignant que "la très grande majorité de nos compatriotes musulmans est convaincue des bienfaits de la laïcité ". Ce lundi, Vincent Peillon est attendu en déplacement à Toulouse. Il doit y annoncer une nouvelle création, celle des "Écoles supérieures du professorat et de l'éducation".