Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée scolaire : qu’est-ce qui change dans l’académie de Bordeaux ?

lundi 31 août 2015 à 6:00 France Bleu Gironde

Plus d'élèves, plus de profs, plus d’encadrement, de nouvelles matières… Résumé des nouveautés de cette rentrée scolaire 2015 en Gironde.

La Gironde va accueillir près de 4000 élèves supplémentaires lors cette rentrée 2015.
La Gironde va accueillir près de 4000 élèves supplémentaires lors cette rentrée 2015. © Radio France - Bénédicte Dupont
  1. Plus d’élèves et plus de profs

La Gironde attend près de 4000 élèves supplémentaires cette année, tous cycles confondus. Pour répondre à cette poussée démographique, il y aura 231 créations de postes de professeurs dans toute l'académie de Bordeaux, dont 222 en Gironde : 103 dans le premier degré, 119 dans le second.

►► A lire aussi : L'académie de Bordeaux est l'une des plus préservées en termes de moyens dans le budget 2015 de l'Education Nationale

  1. Renforcement de l’encadrement

En contrepartie de ces créations d'emplois : des objectifs. Par exemple, la scolarisation des enfants de moins de trois ans, qui va être renforcée, notamment en zone rurale et dans les Réseaux d’éducation prioritaire, les fameux "REP" qui ont remplacé les "ZEP". Il en existe 34 dans l'Académie, dont trois REP+ sont en Gironde : les collèges Lapierre et Montaigne de Lormont et le collège Blanqui à Bordeaux. Et dans ces zones, justement, le dispositif "plus de maîtres que de classes" continue à être mis en place, pour mieux encadrer les élèves.

Ecoutez le recteur de l'académie de Bordeaux, Olivier Dugrip, à ce sujet : 

"Dans le cadre du dispositif REP+, les enseignants auront moins d'heures de cours, pour être à la disposition de leurs élèves" — Olivier Dugrip, recteur de l'académie de Bordeaux

"Dans le cadre du dispositif REP+, les professeurs auront moins d'heures de cours pour être à la disposition de leurs élèves"

  1. La lutte contre le décrochage scolaire

L’académie de Bordeaux est bien partie pour remplir les objectifs fixés pour 2017. Actuellement, 5,9% des jeunes sortent du système scolaire sans qualification. Le but est d’atteindre 5,7%, sachant qu’en 2014 le chiffre était de 6,2%, et en 2011 de 9,2%. Pour continuer sur cette voix-là, un "droit au retour en formation initiale", pour les jeunes de 16 à 15 ans sortis du système sans diplôme ou avec un diplôme non professionnalisant (comme le Bac général), va être instauré.

  1. L’école numérique

Une nouvelle matière, intitulée "informatique et création numérique" sera testée dans une trentaine d’établissements de l’académie, dont le collège Michel Montaigne de Lormont. L’objectif est de généraliser ce cours pour la rentrée 2016.

  1. La morale à l’école

Le nouvel enseignement "moral et civique" entrera en vigueur lors de cette rentrée 2015. Il représentera trente minutes à une heure de cours hebdomadaire, selon les niveaux, de l’école élémentaire à la Terminale, et sera le plus souvent assuré par les professeurs d’Histoire/géographie. Ce qui y sera enseigné : les fondements du pacte républicain et les règles de la vie collective. Les parents, en signant le règlement intérieur de l’établissement, devront également désormais signer la Charte de la laïcité.

A lire aussi ►► Les cours de morale à l'école font débat en Gironde

Jade Peychieras