Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retour en Top 14 perdant pour la Section paloise face au Stade Français

dimanche 23 août 2015 à 21:44 Par Alexandre Vau, France Bleu Béarn

Les rugbymen palois ont été sévèrement battus dimanche après-midi à Paris par le Stade français, champion de France en titre, 34-18. Mais tout n'est pas à jeter, au contraire.

Après neuf ans d'absence, les Palois ont refoulé à Paris une pelouse de Top 14.
Après neuf ans d'absence, les Palois ont refoulé à Paris une pelouse de Top 14. © Radio France

Pas facile de revenir dans l'élite du rugby français neuf ans après l'avoir quittée. Les rugbymen béarnais l'ont prouvé hier après-midi dans l'antre du Stade Français , battus 34-18. Il faut dire qu'ils ont été sanctionnés par quatre cartons jaunes. C’est énorme. Au cumul, ça fait une mi-temps jouée à quatorze contre quinze.

Une vitesse de jeu un cran au-dessus

Les joueurs palois ont surtout été surpris par la vitesse de jeu en Top14 encaissant cinq essais au total,  certains en contre, d'autres sur des ballons perdus. Les essais parisiens ont été inscrits par Hugh Pyle (7e), Antoine Burban (47e), Rafaël Lakafia (62e), Meyer Bosman (72e) et Djibril Camara. (80e)

Le 3e ligne de la Section paloise, Jean Bouilhou

"En Top 14, la différence est flagrante dans la vitesse et l'enchaînement des trois-quarts." — Jean Bouilhou

Mais une conquête presque au niveau

Pour autant, les Béarnais n’ont jamais paniqué. Ils auraient même pu prendre le point de bonus défensif en début de seconde période. (18-13)  Ils inscrivent même deux essais par Thierry Lacrampe et Daniel Ramsay. La mêlée et la touche ont globalement bien fonctioné. Une bonne base de travail avant de recevoir Montpellier samedi.

Le pilier gauche palois Julien Jacquot.

Les rugbymen palois sont rentrés en avion dimanche soir avec un blessé dans leurs bagages, le pilier Geoffrey Moïse. Il doit passer des examens complémentaires ce lundi.