Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retraites : les règles de calcul ne changent pas

lundi 26 août 2013 à 12:44 Par Marina Cabiten, France Bleu

Les règles de calcul des retraites restent les mêmes au moins pour tous ceux qui partiront d'ici 2020. Le Premier ministre l’a affirmé lundi lors de la dernière journée de concertation sur cette réforme. La création d’un compte-temps pour les métiers pénibles est confirmée.

Jean-Marc Ayrault présentera le projet de réforme des retraites le 18 septembre en Conseil des ministres
Jean-Marc Ayrault présentera le projet de réforme des retraites le 18 septembre en Conseil des ministres © Maxppp

Pas de baisse ni de gel des pensions jusqu’à 2020, pas non plus de modification des règles de calcul : Jean-Marc Ayrault veut rassurer lundi quant à l’avenir des retraites. Le Premier ministre a d'abord reçu la CFDT pour commencer sa dernière journée de concertation avec syndicats et patronat. Il a aussi confirmé la création d’un compte-temps, pour les métiers pénibles. Les salariés concernés pourront accumuler des points pour partir plus tôt à la retraite.

Pas de réponse sur le financement

Ce que Jean-Marc Ayrault n’a pas dévoilé, c’est le moyen choisi par le gouvernement pour financer les retraites. Hausse de la CSG ? Ou plutôt des cotisations ? Selon le Premier ministre ce n’est pas encore décidé, même si le projet de loi doit être présenté le 18 septembre en Conseil des ministres. Une "ouverture" aurait été proposée au Medef, une réflexion sur la protection du travail en contrepartie d'une hausse des cotisations sociales.

Première organisation patronale reçue, la CGPME est contre une augmentation générale de la CSG, et contre le compte-pénibilité.

 

Les propositions du gouvernement sur les retraites - Aucun(e)
Les propositions du gouvernement sur les retraites

Si les syndicats se disent rassurés suite à ces annonces, la journée d'action du 10 septembre est maintenue. 

Cette nouvelle réforme des retraites est critiquée par l’opposition qui n’y voit qu’une « hausse des prélèvements ». Exemple avec ce tweet de Valérie Boyer, députée UMP de Marseille :

 

Retraites : les grands chiffres avant la réforme - Aucun(e)
Retraites : les grands chiffres avant la réforme