Route du Rhum : Eric Jail s'endort et s'échoue à 27 km de l'arrivée

Par Camille Magnard, France Bleu Roussillon mardi 2 décembre 2014 à 10:41

Eric Jail sur son voilier Jolokia, avant le départ de la Route du Rhum
Eric Jail sur son voilier Jolokia, avant le départ de la Route du Rhum © Radio France

Le bateau d'Eric Jail, le kiné de Céret qui en bavait depuis 30 jours sur la Route du Rhum, s'est échoué sur l'archipel des Saintes, à quelques encablures de Pointe-à-Pitre où il devait arriver ce mardi matin. Il est hors-course. C'est une énorme déception pour tous ceux qui le suivaient depuis chez lui en Pays catalan.

Il n'était plus qu'à 27 km de l'arrivée! Après 30 jours en mer, sur la Route du Rhum, le skipper catalan Eric Jail s'est échoué, ce mardi matin sur les Iles des Saintes, tout près de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

"C'est le rêve qui s'écroule. C'est abominable, les mauvais sentiments que ça entraîne, dans ces conditions-là"

  • Eric Jail

Le Cérétan était dernier de sa catégorie, avant-dernier bateau encore en course ... Il s'est endormi à la barre , après une journée particulièrement compliquée passée à contourner la Guadeloupe, sans vent et avec des algues qui venaient gêner sa progression. 

Le témoignage d'Eric Jail joint sur son bateau par Camille Magnard:

Eric Jail explique comment il s'est retrouvé échoué tout près de l'arrivée

Eric Jail ne finira donc officiellement pas la course mythique, même s'il a décidé de rallier tout de même la ligne d'arrivée pour l'honneur. ** Pour déséchouer son bateau, il a fallu faire intervenir  les sauveteurs en mer de la SNSM . **

  Il est donc hors-course, comme l'explique le commissaire général de la Route du Rhum Matthieu Sarrot:

Le commissaire général de course de la Route du Rhum, Matthieu Sarrot

Eric Jail ne pourra même pas se consoler se disant qu'il entre dans l'Histoire de la Route du Rhum: sa mésaventure n'est pas unique. En 1990 le skipper Claude Bistoquet, premier guadeloupéen à finir la course, s'était échoué sur des rochers, encore plus près de Pointe-à-Pitre. D'ailleurs d'écueil sur lequel il s'était abîmé porte désormais son nom.

A lire aussi > Sur la Route du Rhum, Eric Jail en bave > Dossier spécial Route du Rhum