Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Routes : baisse historique du nombre de tués en Moselle

vendredi 16 août 2013 à 21:24 Par Cyril Destracque, France Bleu Lorraine Nord

19 tués dans les 7 premiers mois de l'année sur les routes de Moselle, c'est tout simplement jamais vu. L'an dernier, à la même époque, c'était le double. La répression intensive n'est pas la seule explication.

Radar embarqué
Radar embarqué © Maxppp

Le week-end du 15 août traditionnellement meurtrier confirmera t'il ou pas cette tendance à la baisse ? Il faudra attendre lundi pour dresser le bilan. Mais déjà, les autorités se réjouissent de la baisse significative du nombre de morts sur les routes de Moselle. Avec 19 tués, dont 6 motards, entre le 1er janvier 2013 et le 11 août, le département enregistre son plus faible bilan depuis 2001. L'an passé à la même époque, la préfecture avait déjà enregistré 40 victimes. Entre 2012 et 2013, la baisse est donc de 53%. Bien mieux que la mortalité routière nationale qui a baissé de 13,47%.

Refus de priorité et vitesse principales causes d'accident

Comment expliquer cette baisse historique ? Aux yeux des forces de l'ordre, il y a plusieurs raisons. Jean-Jacques Tissier, le commandant en second de l'Escadron Départemental de Sécurité Routière (EDSR) estime que "l'hiver particulièrement long et dissuasif pour les automobilistes et l'arrivée du radar mobile sur l'autoroute A 31" ont joué un grand rôle dans ces bons résultats.  "Les automobilistes ont changé de comportement" ajoute Sylvain Barbaresco, le délégué départemental de la Prévention Routière en Moselle. Malgré cette prise de conscience, les automobilistes sont encore nombreux à rouler trop vite et refuser des priorités, les deux principales causes des accidents mortels dans le département. L’excès d’alcool n’est responsable des accidents mortels que dans 6% des cas, un chiffre inespéré parce que divisé par sept par rapport à 2012.  La météo et le radar mobile à l'origine de cette baisse ?

 

 

 

Quelques chiffres : 

 

 - Au 11 août 2013 : 19 tués, 284 blessés,  218 accidents

 

 - En 2012 ( sur la même période) : 40 tués (-53%), 340 blessés (-16%), 294 

accidents (-26%)

 

(Source Préfecture de Moselle )

 

 

 

Les radars embarqués - Aucun(e)
Les radars embarqués