Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Jean-d'Illac : tirer les enseignements du feu

mardi 4 août 2015 à 15:05 Par Alexandre Blanc, France Bleu Gironde

En visite au sein de la forêt incendiée de Saint-Jean-d'Illac, le président du Conseil départemental de la Gironde, Jean-Luc Gleyze, a passé en revue les sujets à travailler pour limiter la portée de prochains sinistres.

Etat des lieux de l'incendie de Saint-Jean-d'Illac
Etat des lieux de l'incendie de Saint-Jean-d'Illac © Radio France - Alexandre Blanc

Les derniers fumerons sont désormais éteints dans la pinède de Saint-Jean-d'Illac et de Pessac. Reste un paysage traumatisé, un sol carbonisé et des troncs noircis. Le président du Conseil départemental de la Gironde ne s'était pas encore rendu sur les lieux du sinistre. Jean-Luc Gleyze arrive pour prendre de la hauteur sur l'évènement et survole d'abord la zone en hélicoptère, accompagné du Colonel Jean-Paul Decellière, le directeur du Service départemental d'incendie et de secours. 

"D'en haut, on voit bien les surfaces de semis d'une telle homogénéité, d'une telle continuité le long de la 2x2 voies Bordeaux-Arcachon qu'un feu peut se propager jusqu'aux habitations en limite du Bassin d'Arcachon". — Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de Gironde

Au sol, Jean-Luc Gleyze se rend chez un sylviculteur, puis auprès d'une maison que les pompiers ont dû protéger. La pelouse est restée verte. Mais la rangée d'arbre au fond du jardin a entièrement brûlé. "Il n'y a aucun tampon de protection, aucun pare-feu entre  les habitations et la lisière forestière", déplore le président du Conseil départemental qui entend réunir une table ronde pour mettre en place une sorte de plan de prévention des risques de feux de forêt, comme il en existe pour les inondations.

Le département veut des moyens aériens supplémentaires

Au centre d'incendie et de secours de Saint-Jean-d'Illac, le président du Conseil départemental salue les premiers sapeurs-pompiers arrivés sur les lieux, l'après-midi du vendredi 24 juillet, vers 15h. Les soldats du feu ont été appuyés par deux Canadairs venus Marignane plus de deux heures après le départ de feu. 80 hectares brûlaient déjà. Or ils sont d'un recours encore précieux lorsqu'ils interviennent dès la première heure pour éviter la propagation des flammes. Les deux avions bombardiers d'eau avaient quitté la base de Mérignac où ils étaient justement prépositionnés en juillet en raison des risques d'incendie. Jean-Luc Gleyze demande que des moyens aériens restent en permanence en Gironde, le plus grand massif de résineux du continent. 

"Si les moyens aériens avaient été sur site, nous n'en serions pas là" - Jean-Luc Gleyze

La France ne compte que 23 avions bombardiers d'eau, dont pas plus de 12 Canadairs en état de fonctionnement. Les répartir entre les différentes régions menacées par les incendies pose des problèmes d'arbitrage chaque été. 

INCENDIE EN GIRONDE / A LIRE AUSSI :

► Incendie de Saint-Jean-d'Illac : le feu est enfin maîtrisé ► Les photos des auditeurs de France Bleu Gironde► PHOTOS - Gironde : les images du travail des pompiers à Saint-Jean-d'Illac ► VIDEO - Le feu de forêt vu du ciel et filmé par un drone► Incendie à Saint-Jean d'Illac : une réserve de chasse partie en fumée