Saint-Jean-de-Losne : le tourisme fluvial à l'honneur ce week-end

Par Marion Bastit, France Bleu Bourgogne dimanche 26 avril 2015 à 6:30

Avec 665 places, le port de plaisance fluvial de Saint-Jean-de-Losne est le premier de France.
Avec 665 places, le port de plaisance fluvial de Saint-Jean-de-Losne est le premier de France. © Radio France

Ce week-end, c'est le salon fluvial de Saint-Jean-de-Losne. Ce village d'à peine plus de 1 000 habitants, situé sur la rive droite de la Saône, est le premier port de plaisance fluvial de France. Le tourisme fluvial est en plein développement, avec une croissance de 30 % en dix ans.

Ce week-end, Saint-Jean-de-Losne tient son salon fluvial . Vendeurs, loueurs et réparateurs de bateaux, magasin d'accastillage ou encore club de canoë-kayak, il rassemble une vingtaine de professionnels et d'associations.

Mine de rien, ce village d'à peine plus de 1 000 habitants, situé sur la rive droite de la Saône, est le premier port fluvial de plaisance de France , avec 665 places. Et avec 30 % de croissance en dix ans, le tourisme fluvial a le vent en poupe.

Deux tiers de touristes étrangers

Avec mille départs en croisière par an, et une soixantaine de bateaux vendus par an, les affaires marchent plutôt bien pour l'entreprise Le Boat, qui loue et vend des bateaux sans permis. Il faut dire que Saint-Jean-de-Losne est au carrefour de plusieurs routes fluviales.

Avec 1 000 départs en croisière par an, et une soixantaine de bateaux vendus, les affaires marchent bien pour la société Le Boat - Radio France
Avec 1 000 départs en croisière par an, et une soixantaine de bateaux vendus, les affaires marchent bien pour la société Le Boat © Radio France - Marion Bastit

"Vous pouvez remonter la Saône en direction du nord, en direction des Vosges, partir sur l'est en direction de Besançon par le canal du Rhône au Rhin, descendre vers le sud en direction de Lyon, partir sur la Seille, aller sur le canal du centre, naviguer au milieu des vignes..." énumère Romuald Leblanc, vendeur chez Le Boat.

A Saint-Jean-de-Losne, le tourisme fluvial a le vent en poupe, un reportage de Marion Bastit

Et la réputation du premier port fluvial français va bien au-delà des frontières. "Je dirais que 60 à 70 % de notre clientèle est anglophone, estime Jean-Michel Segara, assistant de croisière. Moi j'ai navigué avec des Australiens, des Russes, des Néo-Zélandais, des Sud-Africains, des Israéliens, des Français... toutes nationalités confondues."

"C'est l'hôtel qui nous suit"

Parmi les quelques plaisanciers français présents ce week-end, il y a Véronique et Christian. En début d'année, ce couple de Parisiens a acheté un Clipper, un bateau sans permis, qu'il a décidé d'amarrer dans le port de Saint-Jean-de-Losne.

"On fait un peu de cabotage, on va de port en port, on visite les villes dans lesquelles on s'arrête, et puis on repart, raconte Véronique. Ca donne la liberté, c'est l'hôtel, mais qui nous suit doucement, c'est pratique. C'est très sympa."

Ce week-end à Saint-Jean-de-Losne, les visiteurs peuvent s’essayer au pilotage de bateaux sans permis. - Radio France
Ce week-end à Saint-Jean-de-Losne, les visiteurs peuvent s’essayer au pilotage de bateaux sans permis. © Radio France

Christian renchérit : "Je peux même me promener à vélo sur le quai pendant que ma femme navigue, c'est quand même pas mal. C'est les vacances de demain !"

Le salon est ouvert ce dimanche de 9 h à 18 h, au port de plaisance de Saint-Jean-de-Losne. L'entrée est gratuite.

Christian et Véronique ont testé le Vision, un bateau sans permis, sous l'oeil avisé de Jean-Michel Segara