Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SPA : Beaucoup d'abandons d'animaux dans le Finistère cet été

jeudi 27 août 2015 à 16:54 Par Morgane Schertzinger, France Bleu Breizh Izel

Chaque année en France, environ 100 000 chiens et chats sont abandonnés par leurs propriétaires. Un fléau pour les refuges et associations qui les recueillent et qui, faute de place suffisante, doivent bien souvent pousser les murs, surtout en été.

Le refuge de Quimper accueille en ce moment 86 chiens. La capacité est normalement de 50.
Le refuge de Quimper accueille en ce moment 86 chiens. La capacité est normalement de 50. © Radio France - France Bleu Breizh Izel - Morgane Schertzinger

Cet été dans le Finistère, les refuges ont affiché complets. Dépassés par le nombre important d’abandons, ils recueillent bien plus d’animaux qu’ils ne le peuvent vraiment. Au refuge du pays de Landerneau, le personnel pourrait « remplir six fois les locaux » , tandis qu’à la SPA de Quimper, le taux de remplissage a atteint « les 130% » au plus fort de l’été.

La SPA de Quimper a fait face à un grand nombre d'abandons cet été.

Un foyer français sur deux possède un animal de compagnie et, qu’ils soient chiens, chats, oiseaux ou autres, ils seraient près de 63 millions dans notre pays. Pourtant, pour diverses raisons, souvent classiques, certains maîtres se lassent et délaissent leurs animaux. Un combat pour Isabelle Demeslay, bénévole au refuge de Landerneau.

Isabelle Demeslay, bénévole au refuge du pays de Landerneau.

Les propriétaires abandonnent de plus en plus les chats, et surtout les portées de chatons. - Radio France
Les propriétaires abandonnent de plus en plus les chats, et surtout les portées de chatons. © Radio France - France Bleu Breizh Izel - Morgane Schertzinger

Souvent, s’ils n’abandonnent pas leurs animaux dans la rue, les propriétaires appellent d’eux-mêmes les refuges. Muriel Normand, la responsable de la SPA de Quimper, essaye dans ces cas-là de les sensibiliser et de les convaincre de garder leur animal. Elle peut les diriger vers un éducateur canin en cas de problème de comportement, par exemple. Face au nombre important d’abandons recensés dans son refuge cet été, elle dénonce un manque de responsabilité de la part de certains propriétaires.

Muriel Normand, responsable de la SPA de Quimper Corniguel.

En France, abandonner son animal de compagnie est un délit passible de deux ans d’emprisonnement et de 30 000€ d’amende.