Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SPECIAL 8 MAI | Les plages normandes du Débarquement se visitent en minibus

-
Par France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

A l'occasion du 70e anniversaire du 8 mai 1945, date de la capitulation nazie qui signifiait la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous nous intéressons au tourisme de mémoire en Normandie. Le Mémorial de Caen propose de découvrir les plages du Débarquement depuis plus de 20 ans. Cette année, il lance un circuit britannique.

 Le Mémorial de Caen propose des visites guidées en minibus
Le Mémorial de Caen propose des visites guidées en minibus

SPECIAL 8 MAI | France Bleu Basse-Normandie en direct du Mémorial de Caen

« Si vous êtes prêts nous allons pouvoir y aller », lance Marylin, la guide. Elle accompagne un couple et ses trois enfants originaires de Lons-le-Saunier dans le Jura. Pour cette famille, la Normandie, c'est le Débarquement. Elle a donc choisi une visite guidée en minibus.

Au programme, la pointe du Hoc, Omaha Beach, le cimetière américain de Colleville et le port artificiel d'Arromanches. Ces sites sont éloignés les uns des autres. Jérôme, le papa prend conscience de la difficulté que cela pouvait représenter pour les soldats lors du Débarquement.

« Je pensais que c’était beaucoup plus restreint en terme de distance. Je comprends pourquoi un certains nombres de troupes se sont éparpillées ou perdues » , confie-t-il, « Je mesure aussi les difficultés logistiques pour le transport des troupes, parce que là on découvre le bocage. Je n’imaginais pas qu’il y avait du bocage en Normandie » .

Les visites guidées en minibus séduisent d'abord les touristes. 85% sont des américains. Mais il y a aussi des familles. Ce qui permet d'intéresser les enfants à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, et de transmettre la mémoire.

Mémoire vivante

« C’est bien parce que j’avais jamais fait ça. D’habitude quand on va au musée, c’est juste des expositions. Là c’est mieux » , explique Charlotte, 14 ans, qui a particulièrement aimé Omaha Beach, qui fut le théâtre de l'affrontement le plus meurtrier du 6 juin 1944.

La pointe du Hoc
La pointe du Hoc
Olivia, une apprentie guide, est aussi du voyage. Cette jeune lyonnaise est en Normandie depuis seulement un mois. Les traces des combats ont disparu depuis longtemps mais lieux conservent une mémoire vivante. *« C’est plus flagrant. C’est plus présent »* , observe la jeune femme, *« Il y a d’autres monuments dans le Vercors bien sûr, mais c’est plutôt sous forme de musées. Ce que j’aime en Normandie, c’est qu’on voit les sites dans leur environnement naturel. Le territoire est marqué »* . En 2014, les visites guidées en minibus ont attiré 10 000 personnes. Le chiffre est en progression constante depuis trois ans. Selon le parcours et la période de l'année, le prix de la visite varie entre 40 et 117 euros. Une vidéo exceptionnelle ------------------------ Voici les vestiges des caissons du Port artificiel d'Arromanches, construit par les Alliés après le débarquement du 6 juin 1944 sur les côtes normandes. Les images ont été tournées avec un drone par François Monier pour Septième Ciel Images en avril 2015.

La visite guidée des plages du Débarquement en minibus

Choix de la station

À venir dansDanssecondess