Basket – Handball – Volley

Avec les "Violets" ou en Bleu, Cyril Dumoulin voit la vie en rose !

Par Martial Cure, France Bleu Loire Océan mercredi 28 décembre 2016 à 19:28

le gardien de buts du HBC Nantes Cyril Dumoulin
le gardien de buts du HBC Nantes Cyril Dumoulin © Maxppp -

Sélectionné en équipe de France en vue des championnats du monde, le gardien de buts du HBC Nantes vient d'être élu joueur du mois de décembre en Lidl StarLigue.

En stage à Capbreton où il prépare les championnats du monde de handball en France avec les 20 autres joueurs retenus dans cette pré-sélection, Cyril Dumoulin a accueilli avec beaucoup de fierté d'être élu par les internautes, joueur du mois de décembre du championnat de France, la Lidl StarLigue. Une fierté mêlée d'humilité : "C'est toujours flatteur d'être désigné joueur du mois, mais je pense que ça souligne le très grand mois de l'équipe de Nantes et de tous mes coéquipiers" explique celui qui accumule les performances dans les buts du HBC Nantes. "On a quand même gagné à Dunkerque, puis à Montpellier, et on a battu Paris" souligne Cyril Dumoulin, qui prend cet honneur comme une reconnaissance de ses qualités avant le Mondial.

Et se retrouver à préparer le championnat du monde avec les Bleus est une autre source de plaisir pour le Lyonnais formé à Chambéry, passé par Toulouse avant d'arriver sur les bords de la Loire au printemps dernier : "Déjà, vivre des mondiaux c'est quelque chose d'exceptionnel, vivre des matches amicaux avec l'équipe de France à domicile, c'est aussi exceptionnel, alors quand on mêle les deux, c'est quelque chose de hors norme. Nous sommes tous impatients de vivre ce moment, pour l'aventure et parce qu'on sait qu'il va y avoir un engouement phénoménal" s'enthousiasme celui qui est revenu du Qatar avec la médaille d'or lors de la dernière édition il y a deux ans.

Avant de défendre le titre mondial à la maison, Cyril Dumoulin s'amuse en signant des autographes et en découvrant sa tête sur un autocollant d'un album consacré aux équipes de France de hand : "Si on m'avait dit que j'aurais un jour ma tête sur une vignette Panini, j'aurais cru à une blague. Et pourtant..."