Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Aymen Toumi mis à pied par le Montpellier Handball pour des soupçons de paris interdits

mercredi 25 avril 2018 à 17:18 Par Romain Berchet, France Bleu Hérault

L'ailier tunisien du Montpellier Handball a été mis à pied par le club. Il aurait parié sur des matchs du championnat de France, ce qui est interdit. Il est convoqué ce lundi 30 avril devant la commission de discipline de la Ligue national de handball.

A Montpellier depuis 2015, Aymen Toumi risque le licenciement si les soupçons sont confirmés
A Montpellier depuis 2015, Aymen Toumi risque le licenciement si les soupçons sont confirmés © Maxppp - Laurent Lairys

Montpellier, France

Aymen Toumi a été mis à pied par le club héraultais pour des soupçons de paris interdits. L'ailier tunisien aurait misé de l'argent sur des rencontres du championnat de France ce qui est prohibé pour un joueur professionnel par les instances sportives. 

C'est d'autant plus mal venu que le club reste marqué par l'affaire des paris truqués en 2012. Affaire pour laquelle les frères Karabatic ont été condamnés pour escroquerie.

"Il n'est pas question de match truqué mais de petits paris sur des matchs du championnat et aucun ne concerne Montpellier" - Rémi Levy, le président du MHB à la Gazette de Montpellier

De son côté, Aymen Toumi est convoqué devant la commission de discipline de la Ligue national de handball ce lundi. Il risque d'être licencié par Montpellier si les soupçons sont confirmés. Dans l'Hérault depuis 2015, le joueur est pour le moment blessé et indisponible jusqu'à la fin de la saison.

Une autre mise à pied à Chambéry

Il y a moins d'une semaine, un autre joueur de handball tunisien a été mis à pied par son club pour des soupçons similaires. Il s'agit d'Amine Bannour, l'arrière droit de Chambéry.

"Amine Bannour aurait en effet participé à des paris sportifs concernant des rencontres de handball. Il est à préciser que le joueur n’a pas réalisé de paris concernant les matchs de Chambéry" détaille le club savoyard dans un communiqué publié sur son site internet.