Basket – Handball – Volley

Basket : c'est l'heure de la reprise pour les Tango de Bourges

Par Michel Benoît, France Bleu Berry jeudi 28 septembre 2017 à 7:20

L'équipe du Bourges Basket, au grand complet reçue au conseil départemental du Cher. Pierre Fosset, président, (en pantalon rouge) et Olivier Lafargue, le nouveau coach, bras croisés derrière lui.
L'équipe du Bourges Basket, au grand complet reçue au conseil départemental du Cher. Pierre Fosset, président, (en pantalon rouge) et Olivier Lafargue, le nouveau coach, bras croisés derrière lui. © Radio France - Michel Benoit

Les Tango joueront pour un premier titre vendredi soir à Paris. Elles affrontent Villeneuve-d'Ascq dans le traditionnel trophée des champions, qui oppose les nordistes, championnes de France aux Berruyères qui ont remporté la coupe de France.

Un nouveau coach : Olivier Lafargue, et une équipe renouvelée à 70 %. Il faut reconstruire beaucoup de choses en ce début de saison à Bourges. Parmi les arrivées, Elodie Godin. L'intérieure d'1m90 évoluait à Montpellier, mais Elodie a joué à Bourges de 2003 à 2006. La joueuse n'y va pas par quatre chemins : "On a vraiment à Bourges, les meilleures installations en Europe. Les meilleures conditions pour gagner. C'est vraiment magnifique. La salle, le vestiaire (avec un spa fabuleux), les supporters. C'est génial !"

De gauche à droite : Sarah Michel, Elodie Godin, Diandra Tchatchouang, Katherine Plouffe et KB Sharp - Radio France
De gauche à droite : Sarah Michel, Elodie Godin, Diandra Tchatchouang, Katherine Plouffe et KB Sharp © Radio France - Michel Benoit

Les Tango ont terminé leurs cinq matches de préparation sans défaite. C'est de bonne augure, mais pas de quoi s'emballer pour autant. "Il y a encore beaucoup de choses à roder " estime Olivier Lafargue. "L'important, c'est de monter en puissance et d'atteindre les objectifs fixés sur chaque match. J'étais plutôt déçu du match contre Lyon et de celui contre Nantes,, nos débuts de marches et nos débuts de mi-temps où on rentrait pas assez dedans. Mais on a rectifié ensuite. C'est réconfortant. Evidemment, il faut encore travailler beaucoup de points. Les automatismes avec une équipe tellement remaniée, ne sont pas encore tous là."

De gauche à droite : Océane Monpierre, Cristina Ouvina, Marine Johannes, Valériane Ayayi, et Sarah Michel - Radio France
De gauche à droite : Océane Monpierre, Cristina Ouvina, Marine Johannes, Valériane Ayayi, et Sarah Michel © Radio France - Michel Benoit

L'Espagnole Cristina Ouvina aura la lourde tache de meneuse avec l'expérimentée KB Sharp. La plus ancienne à Bourges, c'est désormais Diandra Tchatchouang qui entame sa cinquième saison : "On forme un bon groupe. Tout le monde s'entend très bien. Comme je suis la plus ancienne, je suis là aussi pour leur donner quelques tuyaux sur la vie à Bourges. Leur indiquer les endroits sympas, tranquilles. Les parcs pour promener leur chien. Beaucoup de filles en ont un cette année. Franchement, il y a une très bonne ambiance."

Le maillot du Tango Bourges Basket 2017/2018, dédicacé par les joueuses. - Radio France
Le maillot du Tango Bourges Basket 2017/2018, dédicacé par les joueuses. © Radio France - Michel Benoit

Le match contre Villeneuve d'Asq donnera déjà de précieuses indications sur le niveau de l'équipe. Accrocher un premier trophée serait une excellente entrée en matière, avant le début des choses vraiment sérieuses dans une semaine. Le premier match de championnat à Tarbes. Un déplacement qui se fera dans d'excellentes conditions : le Tango Bourges Basket dispose désormais d'un autobus grand luxe pour les longs trajets.