Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket Champions League : l'Élan Béarnais "peut surprendre" promet Ronald Moore avant le premier match à Athènes

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Pour son premier match de Basket Champions League (BCL) de la saison, l'Élan Béarnais est à Athènes pour affronter l'AEK ce mercredi (18h30). Ronald Moore, Le meneur américain des Vert et Blanc annonce la couleur avant ce match.

Ronald Moore, le meneur américain de l'Élan espère que le club va se lâcher pour son entrée en lice en BCL.
Ronald Moore, le meneur américain de l'Élan espère que le club va se lâcher pour son entrée en lice en BCL. © Maxppp - Quentin Top

Après quatre journées de championnat - deux victoires et deux défaites - l'Élan entame sa campagne européenne en Grèce ce mercredi soir à 18h30 sur le parquet de l'AEK Athènes. Si dans le jeu, l'Élan est toujours en rodage, découvrir la BCL aiguise l'appétit et l'intérêt des joueurs, juge Laurent Vila. Vérification auprès du meneur américain de l'Élan, Ronald Moore.

France Bleu Béarn : Comment ça va avant ce premier match de "BCL" ?

Ronald Moore : Bien ! La victoire de samedi contre Le Portel nous a donné de la confiance, il faut la garder parce que dans cette nouvelle compétition on va jouer de bonnes équipes, il va falloir être fort tous ensemble. Et puis jouer Athènes ça va aussi être une grosse préparation pour le match à l'ASVEL dimanche.

Vous retenez plus la victoire, pour la confiance, de ce dernier match plutôt que le contenu ?

Oui, même si ça n'a pas été très beau, une victoire reste une victoire. On va pouvoir travailler maintenant pour corriger nos erreurs, continuer de nous améliorer en travaillant dur, avec cette confiance en plus.

Vous basculez sur une compétition différente, cela change quoi ?

On va jouer des équipes de différents pays, croiser différents styles de jeu et profils de joueurs. C'est un bon challenge pour nous, pas seulement de jouer ces matchs pour progresser et nous en servir pour le championnat, mais aussi pour le fait de jouer des grandes équipes et des très bons joueurs partout en Europe.

Deux matchs par semaine, ça peut nous permettre de trouver notre rythme...      
— Ronald Moore, meneur de l'Élan Béarnais

Que peut espérer l'Élan Béarnais en "BCL" ?

On a un bon calendrier, commencer à Athènes est une bonne chose. Ils ont de bons joueurs, c'est un bon test d'entrée, ça va nous permettre d'entrée de nous jauger. Et puis commencer à l'extérieur, ça forge le caractère d'une équipe, on va être obligé de mieux jouer, et c'est forcément une bonne chose.

Deux matchs par semaine, ça veut forcément dire plus de matchs et moins d'entraînements...

Quand on est joueur on préfère jouer ! Deux matchs par semaine, ça peut nous permettre de trouver notre rythme au sein de l'équipe et c'est une très bonne chose pour construire notre identité, ça peut vraiment lancer notre saison. Avec l'ASVEL ensuite dimanche, c'est une grosse semaine pour nous, c'est excitant et on a envie de relever le challenge. On sait qu'on peut surprendre du monde.

Ronald Moore tourne depuis le début de saison à 9,7 points de moyenne, 4 rebonds et 5 passes décisives en 33 minutes.
Ronald Moore tourne depuis le début de saison à 9,7 points de moyenne, 4 rebonds et 5 passes décisives en 33 minutes. © Maxppp - Thomas Jouhannaud
Choix de la station

À venir dansDanssecondess