Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket : Dax-Gamarde va vivre son premier 1/4 de finale du Trophée Coupe de France

vendredi 15 mars 2019 à 16:06 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

C'est du jamais vu pour les basketteurs de Dax-Gamarde. Ce samedi soir, les Landais, toujours en tête de leur poule en Nationale 2, jouent les quarts de finale du Trophée Coupe de France dans le Loiret. Retour sur une saison exceptionnelle avec le coach, Denis Mettay.

Dax-Gamarde sur tous les fronts... Parmi les objectifs, gagner la Coupe des Landes, comme l'an dernier (photo)
Dax-Gamarde sur tous les fronts... Parmi les objectifs, gagner la Coupe des Landes, comme l'an dernier (photo) © Maxppp - Louvier Isabelle

Département Landes, France

Les basketteurs de Dax-Gamarde vont vivre un moment historique ce week-end. Pour la première fois, ils ont atteint les quarts de finale du Trophée Coupe de France. Ce samedi soir, les Landais, toujours en tête de leur poule en Nationale 2, sont donc dans le Loiret, à Olivet. Dax-Gamarde affronte l'équipe de Mulhouse, à 20h. En cas de victoire, ils joueront la demi-finale dimanche, à 15h30, contre Cergy-Pontoise ou Rennes. Retour sur une saison, qui n'est pas encore terminée, mais qui est déjà exceptionnelle avec le coach, Denis Mettay.

France Bleu Gascogne : Dax-Gamarde en quarts de finale, vous êtes surpris ?

Denis Mettay : Non, on a tout fait pour y accéder. Ça a été compliqué, c'est un parcours difficile, mais on a glané des belles victoires. C'est surtout historique pour le club, c'est la première fois que ça lui arrive. 

Comment on vit ça dans le club ?

Il y a un réel engouement, parce qu'on est à deux matches d'aller à Bercy. Forcément, pour le village de Gamarde et les Dacquois, c'est quand même un événement, on aura des supporters déjà sur place ce week-end et certains réservent déjà pour Paris ! 

Vous vous imaginez déjà à Bercy le 10 mai ?

Non, non... On n'a pas cette prétention. On va avoir des matches compliqués, déjà samedi et puis si on a la chance de passer on aura encore un match compliqué dimanche. Ça se resserre et on est à 80 minutes, c'est encore long. 

Le club fait une saison exceptionnelle : 10 victoires consécutives, 2 défaites, vous êtes sur une série de 7 matches sans défaite. Comment vous l'expliquez ?

Un très bon groupe déjà, une équipe très compétitive avec des joueurs d'expérience, qui ont eu des carrières de très haut niveau. Et puis, il y a une alchimie qui s'est créée. Je trouve que les joueurs s'entendent très très bien, chacun dans son rôle et du coup on arrive à passer les écueils. Il y a eu des matches compliqués, des matches plus faciles, mais l'état d'esprit est excellent. 

On n'est pas rassasiés ! — Denis Mettay, coach de Dax-Gamarde

C'est pas difficile de combiner Coupe de France et championnat ?

Oui c'est compliqué, surtout quand se greffe la Coupe des Landes, qui est aussi un des objectifs de cette année. On a déjà laissé passer la Sud-Ouest parce que c'était compliqué pour nous de jouer sur tous les tableaux. Mais, c'est difficile de dire à des compétiteurs de perdre des matches et de ne pas jouer les compétitions, surtout que la Coupe de France était aussi le moyen d'avoir un point supplémentaire en championnat, dû au règlement. C'était le premier objectif, mais maintenant forcément les joueurs veulent aller au bout. 

La montée en Nationale 1 se rapproche

La montée en Nationale 1, oui, c'est l'objectif. On va certainement finir 1er ou 2e du championnat, il y aura des quarts de finale à forts enjeux au mois de mai. l'objectif du club est de monter en Nationale 1, je sais que les dirigeants travaillent à augmenter un budget, essayer d'avoir les moyens de monter. En tout cas, pour les joueurs l'objectif est clair : essayer d'aller partout au bout. Gagner la Coupe de France si on peut, déjà le quart de finale. Ensuite, la montée en Nationale 1 et puis la Coupe des Landes. On n'est pas rassasiés !

Courir plusieurs lèvres à la fois, ça vous réussi 

C'est compliqué, mais après on a un effectif de qualité, qui n'est pas très important en nombre, mais on fait attention. On a des récupérations, on essaie de mettre toutes les chances de notre côté. Et puis, il vaut mieux avoir plusieurs lièvres à courir que zéro et d'être en roue libre parce que la fin de saison arrive. On est très chanceux et on prend notre chance à fond.