Basket – Handball – Volley

Basket - Euro : l'oeil de Régis Racine sur France - Espagne

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde jeudi 17 septembre 2015 à 7:00

Régis Racine, l'entraîneur des JSA Bordeaux Métropole
Régis Racine, l'entraîneur des JSA Bordeaux Métropole - JSA Bordeaux Métropole

L'équipe de France de basket affronte l'Espagne ce jeudi (21h) en demi-finale de l'Euro à Lille. Régis Racine, ancien international et actuel entraîneur des JSA Bordeaux Métropole nous livre les clés de cette rencontre.

Il a porté le maillot tricolore à trois reprises dans sa carrière de joueur dans les années 1990. Aujourd'hui, Régis Racine est le coach de l'équipe des JSA Bordeaux et son président n'est autre que Boris Diaw.

France Bleu Gironde : A quel type de match faut-il s'attendre entre la France et l'Espagne ?_

Régis Racine : il y aura beaucoup de pression. C'est la 5e ou 6e confrontation en l'espace de quelques années entre ces deux équipes, elles se connaissent par cœur. Ce qui fera la différence, ce sera le talent mais surtout tous les petits détails. Il faudra mettre de l'abnégation et de l'intensité, le reste n'est que de la littérature.

Le public va jouer un rôle important ?

Bien sûr car quand vous avez 25 000 personnes derrière vous, c'est quelque chose. Là, on aura toute une nation derrière cette équipe et pas seulement les amateurs de basket.

Ça va être énorme. Il y aura un réel 6ème homme pour la France.   

Quelles peuvent-être les forces de l'équipe de France face à l'Espagne ?

On a un vrai groupe de joueurs solidaires entre eux et ça peut faire la différence. La qualité, il y en a des deux côtés, donc ce sont les petites choses qu'on ne voit pas forcément, qui vont faire la différence. Il faudra avoir beaucoup de détermination. La France devra aussi gérer la pression et avoir du relâchement.

L'engouement autour de cette équipe doit vous faire plaisir ?

C'est le cas depuis plusieurs années. Elle prône les mêmes valeurs que les handballeurs français. C'est un vrai plus pour votre sport. Tout le monde est maintenant conscient de la qualité de cette équipe et en plus jouer à domicile c'est très fort.

Si on arrive à gagner et donc à se qualifier pour les JO, ce sera la cerise sur le gâteau.