Basket – Handball – Volley

Basket - Eurocoupe : Le Limoges CSP n'a rien à perdre sur le parquet de Krasnodar

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin mercredi 15 novembre 2017 à 2:46

A l'aller, à Beaublanc, Mam Jaiteh (n°18) et ses coéquipiers ont tenu tête au Kuban Krasnodar (61-63). De quoi avoir de l'espoir avant le match retour ce mercredi en Russie.
A l'aller, à Beaublanc, Mam Jaiteh (n°18) et ses coéquipiers ont tenu tête au Kuban Krasnodar (61-63). De quoi avoir de l'espoir avant le match retour ce mercredi en Russie. © Maxppp - Stéphane Lefèvre

C'est le début des matches retour en Eurocoupe ce mercredi pour le Limoges CSP. Les joueurs de Kyle Milling sont dans l'ouest de la Russie sur le parquet du Kuban Krasnodar en début de soirée. Un match lors duquel ils n'ont strictement rien à perdre.

Les Russes sont les grands favoris du groupe C de l'Eurocoupe. Un statut qu'ils ont parfaitement assumé lors de la phase aller avec 5 victoires et 0 défaite. Mais il y a un peu d'espoir pour Limoges qui affronte le Lokomotiv Kuban Krasnodar ce mercredi (18h30 heure française). Car c'est bien le CSP, avec une petite défaite de 2 points qui a le mieux résisté à l'armada russe lors des premières rencontres. Alors que Berlin a perdu de 16 points, Vilnius 8, Bilbao 16 et Belgrade 10.

Aucune équipe n'est imbattable - Kyle Milling

Les Limougeauds savent qu’ils peuvent les jouer les yeux dans les yeux selon l’entraîneur du CSP Kyle Milling :"On va là-bas pour gagner. On sait que ça va être un match difficile. Mais eux vont peut-être penser que ça va être un match facile. On ne sait jamais. Le premier match, on les a joués les yeux dans les yeux. Aucune équipe n’est imbattable." Ceci dit, il ne faut pas perdre de vue qu'à l'aller, Krasnodar ne disputait que son 2e match officiel de la saison et que les Russes avaient pris de haut les joueurs limougeauds.

Mam Jaiteh aimerait que les Russes prennent Limoges de haut

Un match qu'ils ont bien failli perdre au buzzer à Beaublanc. Ils ne feront certainement pas deux fois la même erreur. Même si le pivot de Limoges, Mam Jaiteh, aimerait que ce soit encore le cas :"J’espère qu’ils nous prendront de haut. Ça peut nous aider. On y va en conquérants. Notre premier match, on l’a perdu de peu. A la fin, on avait tous un peu des regrets ; un goût amer. On y va avec le même état d’esprit, en essayant d’aller chercher la victoire. Tout est possible."

Aux Limougeauds de tout donner sans se prendre la tête, mais avec l'espoir que ses deux concurrents directs, Bilbao et Belgrade, chutent face à Vilnius et Berlin. Cela permettrait au CSP, peu importe son résultat, de garder au moins une victoire d’avance sur ses deux poursuivants, avant de recevoir Bilbao pour un match qui cette fois sera déterminant pour aller plus loin en coupe d’Europe.