Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Eurocoupe : le Limoges CSP prend une grosse fessée sur le parquet du Lokomotiv Kuban Krasnodar

mercredi 15 novembre 2017 à 20:56 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Après sa défaite de 2 points au match aller, le Limoges CSP rêvait de faire un coup ce mercredi soir à Krasnodar en Russie. Le rêve n'a duré que 10 minutes.

Contrairement au match aller, les joueurs de Kyle Milling n'ont pas réussi à tenir tête à Krasnodar lors du match retour en Russie ce mercredi soir
Contrairement au match aller, les joueurs de Kyle Milling n'ont pas réussi à tenir tête à Krasnodar lors du match retour en Russie ce mercredi soir © Maxppp - Stéphane Lefèvre

Limoges, France

Lors des matches aller, le Limoges CSP est l'équipe qui a perdu sur le plus petit écart face aux Russes du Lokomotiv Kuban Krasnodar. Alors forcément, les Limougeauds avaient envie d'y croire avant de défier le vainqueur 2013 de l'Eurocoupe et grandissime favori du groupe C, sur son propre parquet. Les Limougeauds ont fait illusion le temps du 1er quart-temps. On peut même dire que c'est le seul meneur Drew Joyce III, qui avec un magnifique 4 sur 5 à 3 points, a offert un sursis au Limoges CSP, relayé à seulement 3 points à l'issue des 10 premières minutes de jeu (19-16). Mais c'était un cache misère.

Derrière Drew Joyce, le désert

Dès le début du 2e quart-temps, les Russes ont déroulé leur basket, alors que l'adresse du Limoges CSP chutait de manière vertigineuse. L'ailier Axel Bouteille a bien pris le relais à la marque mais les paniers ratés près du cercle, et une défense encore une fois bien trop soft, ont parfaitement profité à Krasnodar, qui a montré alors toute sa supériorité, notamment au rebond (22 à 9 à la pause dans cet exercice). En face, les joueurs de Kyle Milling ont fui l'imposante raquette adverse et ont arroser de loin. C'est un jeu toujours risqué. Surtout quand l'adresse vous fui comme ce fut le cas pour Limoges, avec au final, un score déjà salé à la pause (44-25).

Le Limoges CSP laminé au rebond

En deuxième mi-temps, les Russes, en mode rouleau compresseur, ont continué à dérouler face à des Limougeauds de plus en plus résignés. Le magnifique jeu de passe des Russes tranchait alors avec des possessions sans véritable jeu collectif du côté de Limoges. Et au final, encore de nombreux tirs pris en dehors de la raquette, avec toujours aussi peu de réussite et un score final lourd mais logique en faveur de Mardy Collins et ses coéquipiers (81-55). Un score mérité quand on regarde les statistiques. Malgré une meilleure adresse, les Russes ont largement dominé le rebond (44 à 22). Le ballon a aussi beaucoup mieux circulé de leur côté (21 passes décisives à 9).

Une grosse défaite avant deux matches à prendre !

Si la défaite est lourde, ce n'est pas du tout une surprise. Le match à gagner absolument, ce sera d'abord celui de la semaine prochaine à Beaublanc face à Bilbao, un adversaire direct dans la course à la 4e place du groupe synonyme de Top 16. Avant cela, Kyle Milling et ses joueurs vont devoir faire les 4 mille kilomètres du retour, avant de recevoir Antibes samedi (20h) à Beaublanc. Une rencontre qui peut permettre à Limoges d'intégrer le Top 8 de la Pro A.