Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Eurocup : Après Pau, le Limoges CSP attendu au tournant face au Partizan Belgrade

lundi 30 octobre 2017 à 19:36 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Deux jours après la défaite face à Pau-Orthez, le Limoges CSP enchaîne avec son match de la 4e journée de l'Eurocup ce mardi à Beaublanc face aux Serbes du Partizan Belgrade. Après avoir regardé les Béarnais, les Limougeauds sont attendus de pied ferme en terme d'intensité.

La positive attitude de Fréjus Zerbo avant le match du Limoges CSP face au Partizan Belgrade en Eurocup
La positive attitude de Fréjus Zerbo avant le match du Limoges CSP face au Partizan Belgrade en Eurocup © Maxppp - Spada

Limoges, France

L'entraîneur du Limoges CSP a fait les comptes. En regardant la vidéo du match de dimanche face à l'Elan Béarnais, il a compté seulement quatre véritable fautes commises par ses joueurs. "Ça doit être un record" souffle-t-il un brin ironique à la veille du match face au Partizan. Le pivot Fréjus Zerbo n'avait jamais vu ça, ce qu'il relève avec humour :"Franchement, c'est du jamais vu. Normalement, c'est moi qui fait trois fautes en un seul quart -temps. Là, l'équipe entière en fait seulement trois en une mi-temps."

J'ai confiance en cette équipe - Fréjus Zerbo

Pour son coéquipier et ailier Axel Bouteille, cela prouve simplement le manque d'intensité de son équipe dimanche soir :"Ça montre qu'ils ont été plus agressifs que nous, des deux côtés du terrain. Quand ils ont mis la pression défensive, nous n'avons pas réussi à trouver notre jeu offensif." C'est d'ailleurs le principal problème, récurrent ces derniers matches. Cette incapacité à échapper à la pression défensive adverse.

Mais Fréjus Zerbo est certain que lui et ses coéquipiers peuvent y arriver :"On ne doute pas. J'ai confiance en cette équipe. On a du talent. Et c'est une équipe avec des jeunes qui ont des cannes. Il faut que l'on perde moins de ballons, parce qu'à chaque fois, ça donne un panier facile à l'adversaire." Mais ces joueurs, si ils ont de bonnes jambes, ont-il le mental nécessaire à la répétition des efforts et aux exigences des matches de très haut niveau ?

L’entraîneur attend de la constance, y compris mentalement

En tout cas, l'entraîneur, Kyle Milling, le souhaite vivement :"L'objectif, c'est de trouver de la constance. Dans notre jeu mais aussi au niveau mental, car c'est le mental qui fait souvent la différence. J'espère que les joueurs auront récupéré à ce niveau là. Et j'espère que face au Partizan, on pourra courir plus vite, bouger plus vite, et les repousser loin de notre panier." Bref, inverser les rôles et mettre sous pression cette équipe serbe. Car bien souvent, les équipes de l'ex-Yougoslavie sont très tactiques, très techniques, mais pas forcément à l'aise dans le combat physique.

Et pas question de parler de fatigue. Les joueurs du Partizan Belgrade ont joué en déplacement vendredi avant de prendre l'avion pour le Limousin où ils devaient arriver lundi soir. "Il n'y aura aucune excuse" glisse Fréjus Zerbo, qui sait très bien à quel point ce match est important, face à un concurrent direct dans la course au Top 16 de l'Eurocup :"On a besoin de quatre ou cinq victoires pour aller au Top 16. Cela nous tient à cœur de gagner les deux matches face au Partizan. Mais d'abord, il y a cette rencontre chez nous. Mine de rien, si on gagne, on ne sera plus très loin. Tout peut aller vite, mais cela passe forcément par une victoire mardi soir. Il ne faut pas se louper."

Une rencontre à vivre en intégralité sur France Bleu Limousin. Début du match à 20h30.