Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Eurocup Top 16 (J01) : Le Limoges CSP affronte l'Etoile Rouge de Belgrade dans l'enfer du Pionir

mercredi 2 janvier 2019 à 6:06 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le Limoges CSP affronte l'Etoile Rouge de Belgrade ce mercredi en Serbie pour le compte de la 1ère journée du Top 16 de l'Eurocup. Si les Limougeauds s’étaient imposés dans une Hala Pionir presque vide face au Partizan la saison dernière, il en sera certainement autrement pour ce match à enjeu.

Le calme avant la tempête à la Hala Pionir de Belgrade pour le Limoges CSP ce mercredi face à l'Etoile Rouge en Eurocup
Le calme avant la tempête à la Hala Pionir de Belgrade pour le Limoges CSP ce mercredi face à l'Etoile Rouge en Eurocup © AFP - ANDREJ ISAKOVIC

Limoges, France

Le Limoges CSP débute son Top 16 de l'Eurocup ce mercredi (20h) face à l'Etoile Rouge de Belgrade sur le parquet mythique de la Hala Pionir. Ce n'est pas la nouvelle arena de la capitale serbe et ses 25 mille places. Mais cette antre d'un autre âge, d'une capacité de 6 mille places, a été le théatre de nombreux exploits et d'ambiances dignes des plus grands derbys grecs ou turcs. Notamment lors des rencontres à risque entre les deux ennemis locaux que sont l'Etoile Rouge et le Partizan Belgrade.

Une ambiance extraordinaire, unique - François Peronnet

Le Partizan que Limoges avait dominé la saison dernière dans une Hala Pionir sonnant vide. Il faut dire que l'ancien club de Dusko Vujosevic, en perte de vitesse, était déjà éliminé. Mercredi soir, cela devrait être bien différent. Désormais soutenu par le pouvoir en place, l'Etoile Rouge a retrouvé son lustre d’antan. Champion de Serbie ces quatre dernières années, le club était encore en Euroleague la saison dernière. Une équipe dans laquelle se trouvent plusieurs stars étrangères comme Ragland et Perperoglou, et de très bons joueurs de l'Est.

L'adversaire a de quoi faire peur. Mais pas autant que les supporteurs de l'Etoile Rouge. Pour avoir joué au Pionir avec Orléans et l'ASVEL, l'entraîneur du Limoges CSP, François Peronnet, sait très bien à quoi s'attendre :"Je ne sais pas si il y aura du monde à Belgrade mais je le souhaite parce que c'est une ambiance qui est extraordinaire, unique ! C'est l'une des plus grosses ambiances européennes. Quand cette salle est pleine, que ses supporteurs se mettent en mode compétition, il y a une atmosphère qui est très chaude.

Mais pas de quoi faire peur au pivot Jerry Boutsiele qui compte plutôt s'en servir :"Là-bas, c'est comme une culture ou une religion. C'est des supporteurs quasiment ingérables. Je pense que ça va être vraiment quelque chose. Je m'attends à ce qu'on nous jette des trucs, qu'on nous siffle. Mais moi j'aime bien jouer dans ce genre d'ambiance. C'est une motivation. Surtout si on gagne là-bas, ce serait encore mieux. On n'y va pas en se disant qu'on joue une grosse équipe ou dans une grande salle. On va les jouer les yeux dans les yeux."

Très fort sur demi terrain comme sur jeu rapide 

Si Monaco a réussi à s'y imposer en phase de groupe, gagner à Belgrade serait un authentique exploit. Au delà de son public hors-norme, il y a en face un adversaire taillé pour l'Euroleague. Une équipe qui sous la coupe de l'ancien de la maison Milan Tomic, a de nombreux atouts selon le coach du CSP :"Leur jeu n'est pas uniquement tourné vers le demi terrain. C'est une équipe qui joue beaucoup de jeu rapide et de transition, en plus d'avoir une efficacité au tir extrêmement élevée. Ils tirent à 58% à 2 points et près de 40% à 3 points. Et c'est grâce à leur jeu rapide et parce qu'ils trouvent de bonnes solutions offensives sur demi terrain."

Ou quand vous vous préparez à affronter une équipe à la fois portée sur la passe comme la plupart des formations de l'ex-Yougouslavie, mais aussi sur la course et le jeu de contre attaque. Un adversaire complet qui à domicile aura toutes les armes pour mettre fin à la série de 6 victoires consécutives du Limoges CSP. Les Limougeauds eux, devront tout donner pour ne rien regretter et espérer quelque chose de ce déplacement à Belgrade. En tout cas, ils n'auront strictement rien à perdre dans l'enfer du Pionir.