Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Eurocup Top 16 (J02) : Si près mais si loin, le Limoges CSP perd logiquement face à Valence

jeudi 10 janvier 2019 à 0:15 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Pas d'exploit cette fois face au Valence d'Antoine Diot pour le Limoges CSP battu mercredi soir à Beaublanc 74 à 79 pour le compte de la 2e journée du Top 16 de l'Eurocup.

Pas d'exploit face à Valence pour le Limoges CSP de François Peronnet (illustration)
Pas d'exploit face à Valence pour le Limoges CSP de François Peronnet (illustration) © Maxppp - Predrag Milosavljevic

Limoges, France

Comme souvent face à une équipe de ce calibre, le Limoges CSP n'était pas très loin et pourtant, un gouffre semble le séparer de Valence qui s'est logiquement imposé mercredi soir dans un Beaublanc souvent léthargique et encore une fois dégarni au niveau des onéreuses travées basses. Dommage pour une telle affiche de la 2e journée du Top 16 de l'Eurocup.

Pas l'ambiance des grands soirs

C'était pourtant un match capital dans la course aux quarts de finale. Les Limougeauds l'ont parfaitement débuté avec un 7 à 0. Mais il était dit que ce serait grâce à la défense que le CSP pouvait se donner un espoir de gagner. Une défense complémentent dépassée lors de la suite du 1er quart temps terminé par les Espagnols avec 10 points d'avance (18-28).

Un pécule qu'ils ne vont jamais lâcher. Pourtant, les hommes de Peronnet ont mieux défendu par la suite, mais presque à chaque fois, le collectif et la fluidité de son jeu offensif a offert à Valence de nombreux tirs ouverts à 3 points. Un exercice qu'ils ont utilisé à l'excès mais avec une certaine réussite (12 sur 34). 

Samuels cloué sur le banc à cause de son attitude à la mi-temps

Face à un jeu aussi léché, les Limougeauds ont beaucoup couru après le ballon, et leurs efforts ont payé. Ils se sont offerts un véritable money time en revenant à deux possessions en fin de rencontre. Mais cela n'a pas suffit, d'autant que Limoges n'a pas pu compter sur tous les joueurs. Outre un Doumbouya convalescent, un Damien Inglis combatif mais maladroit en attaque et sifflé à plusieurs reprises, Isaiah Miles, meilleur marqueur de Limoges à la pause est vite sortit pour 5 fautes, dont certaines ont semblé assez sévères. 

Cerise sur le gâteau ? Samardo Samuels a eu un comportement à la mi-temps qui a incité le coach à le laisser sur le banc tout au long de la seconde période... Ce n'est pas ce que l'on appelle mettre toutes les chances de son côté. Ajoutez à cela une domination précieuse de Valence au rebond (35 à 28 dont 13 rebonds offensifs), et cela donne une victoire logique du 6e de la Liga ACB et une défaite pas moins frustrante pour un Limoges CSP condamné à l'exploit loin de ses terres, pour espérer encore quelque chose dans ce Top 16.