Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Eurocup Top 16 (J03) : Le Limoges CSP en Andalousie pour lancer son Top 16

lundi 14 janvier 2019 à 20:02 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Après deux défaites à Belgrade et contre Valence, le Limoges CSP est toujours à la recherche de sa 1ere victoire dans le Top 16 de l’Eurocup. Malgré la difficulté de la tâche, les Limougeauds vont tenter de la décrocher ce mardi sur le parquet de Malaga.

Le staff du Limoges CSP devant un Samardo Samuels au sourire retrouvé à l'entrainement de lundi soir à Malaga où environ 7 mille supporteurs sont attendus mardi
Le staff du Limoges CSP devant un Samardo Samuels au sourire retrouvé à l'entrainement de lundi soir à Malaga où environ 7 mille supporteurs sont attendus mardi © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Le Limoges CSP dispute ce mardi (21h00) son 3e match du Top 16 de l’Eurocup sur le parquet de Malaga. Après deux défaites, les Limougeauds aimeraient ouvrir leur compteur face à l’ancien club de Frédéric Weis (vainqueur de la Korac 2001 avec l'Unicaja). Mais là encore, la tâche s’annonce extrêmement compliquée. 

Comme Belgrade et Valence, le club andalou (vainqueur de l’épreuve en 2017 avec Jamar Smith dans ses rangs) est aussi un habitué de la très relevée Euroleague et actuel 3e du championnat espagnol, toujours considéré comme le meilleur en Europe. Ceci dit, en 2014, le Limoges CSP avait battu Malaga dans la plus prestigieuse des coupes d’Europe à Beaublanc avant de chuter de seulement 6 points au match retour en Espagne. Preuve qu’il n’y a rien d’impossible. Cette année-là, il y avait déjà un écart important de moyens entre les deux clubs. 

Faire des matches un peu paranormaux - Jonathan Rousselle

Mais pour se donner une chance, il va falloir se lâcher estime le meneur de Limoges Jonathan Rousselle :"Je pense qu’on peut les jouer comme nos deux adversaires précédents. On a montré que l’on peut exister. Après, on n’est jamais très loin mais il nous manque toujours ce petit quelque chose.

Un petit grain de folie semble vouloir dire le capitaine du CSP :"Je pense honnêtement qu’à un moment donné, il va falloir faire des matches un peu paranormaux ! Il va falloir qu’on arrive à bousculer la hiérarchie et pas juste respecter l’équipe qui est en face de nous. Quitte à parfois faire des choses qui sont moins sous contrôle que d’habitude, mais il faut prendre des risques. A mon avis, ça passe par là. Sinon, ces équipes nous battent. Il faut en faire des matches particuliers. Il faut les déranger du mieux possible."

Et s’ils n’y parviennent pas, ce ne serait pas une fin en soi selon le directeur sportif. L’objectif Top 16 est atteint pour la 2e saison de suite. Si il rêve d’une qualification, le staff et notamment Olivier Bourgain ne se berce pas d’illusion mais espère que ces matches permettent aux joueurs et à l’équipe de progresser en vue de la fin de saison en championnat :"On joue tous les matches pour les gagner. Mais il faut au moins en tirer de l’expérience. J’attends une progression de la part de ces joueurs. Ce sont ces matches à très haut niveau qui font que ces joueurs là vont changer".

Le match du Limoges CSP à Malaga est à vivre en intégralité ce mardi soir (21h00) sur francebleu.fr et France Bleu Limousin