Basket – Handball – Volley

Basket | Florent Pietrus du Sluc : "L’équipe ne se bat pas encore assez à mon goût"

Par Laurent Pilloni, France Bleu Sud Lorraine dimanche 10 janvier 2016 à 17:30

Florent Piétrus, le capitaine du Sluc Nancy
Florent Piétrus, le capitaine du Sluc Nancy © Maxppp

Le Sluc est en grande difficulté au classement. La défaite samedi 9 janvier face au Mans (69-77), n’a pas arrangé ses affaires. Le capitaine Florent Pietrus qui effectuait son retour, s’est exprimé après la rencontre en bon capitaine avec son franc-parler habituel.

L’heure est grave pour le Sluc Nancy Basket. Les Couguars battus par Le Mans samedi 9 janvier à Gentilly (69-77) sont en danger. Ils sont 16e à égalité de victoire avec le premier relégable. Après cette sixième défaite à domicile en championnat, le capitaine du Sluc, Florent Piétrus tire la sonnette d’alarme.

"D’abord tu mets les couilles et ensuite tu essayes de bien jouer "

Florent Piétrus n'a pas caché son agacement après la défaite face au Mans : 

Ça fout la rage, il faut prendre conscience que le club est dans une situation critique. On ne peut pas rentrer sur le terrain et prendre la température du match. Si on continue à jouer comme on le fait, je pense que ce sera très difficile jusqu’à la fin de la saison. Je suis un peu déçu, on a manqué de caractère dans les moments clés."

Florent Pietrus au micro France Bleu Lorraine de Cédric Lieto

Si le Sluc dispose d'une équipe expérimentée et talentueuse sur le papier, pour Florent Piétrus, ça ne suffit plus :

On dit que l’on a une bonne équipe mais il faut le démontrer à chaque fois. On essaye de bien jouer mais au bout d’un moment le beau basket ça ne marche pas. D’abord tu mets les couilles et ensuite tu essayes de bien jouer. On a tendance à oublier que l’on est dans une situation compliquée et match après match la fin de saison approche. Il faut appuyer où ça fait mal, sinon les messages ont du mal à passer. On n’est pas là pour se faire des amis, on est là pour gagner les matchs. On est là pour honorer un maillot et pour représenter une ville. Je pense que l’équipe se bat, mais pas encore assez à mon goût. "

Florent Piétrus au micro France Bleu Lorraine de Cédric Lieto