Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Jeep Élite : l'Élan Béarnais a "besoin de victoire et de rachat" au moment de recevoir Levallois

-
Par , France Bleu Béarn

Ce dimanche au Palais des Sports (16 heures), l'Élan Béarnais va retrouver beaucoup de visages connus dans le camp d'en face. Mais pas de place aux sentiments, les Vert et Blanc sont dans l'urgence, la semaine de préparation a été marquée par des discussions et des recadrages.

Travis Leslie est toujours attendu dans un rôle de taulier à l'Élan Béarnais.
Travis Leslie est toujours attendu dans un rôle de taulier à l'Élan Béarnais. © Maxppp - Quentin Top

Pau, France

L'Élan Béarnais n'a pas encore trouvé la bonne carburation en ce début de saison. Malgré un roster séduisant sur le papier, les huit matchs jusqu'à présent disputés – toutes compétitions confondues (2 victoires, 6 défaites) – n'ont pas convaincu. Plus inquiétant, l'équipe n'a pas donné le sentiment de progresser alors que l'entrée en Basket Champions League (BCL) aurait du permettre aux Béarnais de prendre le rythme. Alors que le calendrier, en championnat, ne va pas laisser de répit avec la réception de Boulogne-Levallois, un déplacement à Strasbourg, et le Clasico à Limoges, l'heure est à la prise de conscience.

Digué Diawara : "Il faudra du répondant"

Remise au point

Après la défaite au Palais face au Rasta Vechta ce mardi (90-75), l'équipe béarnaise a passé une journée complète à essayer de comprendre où elle péchait. "Ça a permis d'échanger et de clarifier les attentes autour des joueurs, pourquoi ils étaient là et leurs qualités, témoigne le coach Laurent Vila, et en faisant la somme de tout ça, on voit quelques points à changer dans notre jeu pour donner des options. C'est vrai qu'on s'entraîne bien et qu'on fait de bonnes choses mais des maladresses parfois coûtent le match, un peu de renoncement quelques fois sur quelques minutes font qu'on ne sait plus où on en est, et on relance la machine en réaction... Au-delà de ça, on a continué à bosser le basket et ce qui est intéressant c'est que tout le monde mord dans les entraînements pour relever les prochains défis".

Laurent Vila : "C'est toujours du questionnement"

Le défi Boulogne-Levallois s'annonce d'ailleurs relevé, puisque l'équipe de région parisienne est tout simplement meilleure attaque du championnat (près de 95 points de moyenne) avec la meilleure adresse à deux points (53,7% en moyenne), dans le sillage d'un meneur, Briante Weber en forme (13,6 points et 8 passes décisives en moyenne en 34 minutes), meilleur joueur de Jeep Élite à l'évaluation (22,8) mais aussi meilleur intercepteur (4,4 en moyenne). Côté béarnais, peu de stats dans le vert, hormis la 4e meilleure moyenne au rebond du championnat, et ce à l'inverse gros point noir : le 2e rang au nombre de balles perdues (38).

Donta Smith, l'ancien palois, désormais sous les couleurs des Metropolitans - Maxppp
Donta Smith, l'ancien palois, désormais sous les couleurs des Metropolitans © Maxppp - Jean-Marc Loos

Le début d'une nouvelle rivalité ?

Pour pimenter ce match dont l'enjeu suffirait à convaincre de l'importance (au moins côté béarnais), il est aussi sans doute en train de se créer un vrai antagonisme sportif entre les deux clubs. Parce que dans chaque camp, certains ont fait leurs classes chez l'adversaire : le président des Metropolitans Boris Diaw a débuté en pro à l'Élan, son coach, le "Petitou" Fred Fauthoux a été un des chouchous du public béarnais, Donta Smith ou avant lui Georgi Joseph et Bastien Pinault (actuellement blessé) ont porté le maillot Vert et Blanc ; à l'opposé Petr Cornelie a porté une saison celui de Levallois, tout comme Travis Leslie.

Le retour de Vitalis Chikoko, je ne sais pas du tout comment il va se passer, mais je sais comment son départ s'est passé et ce n'est pas un bon souvenir !      
— Didier Rey, le président de l'Élan Béarnais dans Stade Bleu Béarn

Levallois a aussi éliminé l'Élan Béarnais d'entrée à la Leaders Cup la saison dernière. À tout cela il faut aussi ajouter "l'affaire" Vitalis Chikoko, transfuge de l'intersaison. Un épisode mal vécu par le club palois, selon qui le pivot zimbabwéen avait donné son accord pour une 4e saison avant de finalement s'envoler... "Le retour de Vitalis, je ne sais pas du tout comment il va se passer, je sais comment son départ s'est passé et ce n'est pas un bon souvenir" fulmine encore le président Didier Rey. L'été avait également été agité par les rumeurs de départ... vers Levallois du "totem" de l'Élan, Léo Cavalière, autant dire que l'Élan ne manquera pas de surcroît de motivation pour cette rencontre.

Élan Béarnais / Boulogne-Levallois, c'est à vivre ce dimanche dès 15h30 pour l'avant-match avec France Bleu Béarn !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu