Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Jeep Elite : l'Orléans Loiret Basket a payé son irrégularité

-
Par , France Bleu Orléans

Retour sur la défaite inaugurale des Orléanais à Levallois (93-87). Une défaite qui laisse quelques regrets.

© Radio France - Guillaume Drechsler

Orléans, France

Germain Castano, entraîneur de l'Orléans Loiret Basket, avait prévenu. "Dans mon briefing, je l'avais bien dit: les gars, le championnat commence à 20h30, pas à 20h35... ce sera trop tard." A 20h31, ses joueurs ont déjà raté leur entame. Levallois commence par un 8-0 en 53 secondes. Cet écart, Orléans court après, revient au score, mais paie les efforts plus tard.

Orléans a mené pendant... 18 secondes

Oui, l'OLB est souvent revenu au score, malgré un écart maximal de 11 points pour Levallois en début de match et en milieu de troisième quart-temps. Oui, l'OLB y a cru, restant sur les talons de son adversaire grâce à quelques séries. Oui, l'OLB a même cru passer devant dans le quatrième quart-temps. Mais sur l'intégralité du match, l'OLB n'est passé devant que pendant 18 secondes en fin de premier quart-temps.

"Défensivement, on a été trop inconsistant, explique Germain Castano. C'est le défaut qu'on avait un peu sur la préparation d'avant-saison et ça s'est vu. Le dernier quart-temps nous a été fatal. On encaisse 26 points, c'est beaucoup trop."

Cette défaite est d'une logique implacable. A force de courir après le score, de fournir beaucoup d'efforts défensifs comme offensifs, pour tenter de revenir au score, Orléans a craqué. Et le retard final de six points est logique. Orléans a souvent cravacher aux alentours des cinq à six points d'écart.

"Je pense que toute l'équipe a été un peu impressionnée par Levallois au début, avoue le joueur orléanais Giovan Oniangue. Ils ont fait beaucoup de course. On savait très bien que c'est ce qu'ils font de mieux. On a manqué de concentration et de détermination."

On a tenu tête à une des grosses équipes du championnat - Giovan Oniangue

De ce match, les Orléanais en ressortent aussi de la satisfaction. "On est une belle équipe, on l'a montré, souligne Giovan Oniangue. On a de belles individualités, mais on joue ensemble. Ce qui est très positif, c'est qu'on a tenu tête à une des grosses équipes du championnat."

Un point de vue partagé par son entraîneur, Germain Castano. "J'ai trouvé qu'on avait parfois des attitudes super intéressantes. Malgré tout, on était là au début du quatrième quart-temps. On était dans le match. Mais les 27 points encaissés dans ce quatrième quart-temps nous font très mal."

La feuille de match

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu