Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket - Handball - Volley

Basket - Jeep Elite : Orléans, 857 jours plus tard

-
Par , France Bleu Orléans

L'Orléans Loiret Basket se déplace à Levallois pour y affronter le Metropolitans 92, ce soir. 857 jours, et deux saisons, après leur dernier match dans l'élite. Un retour en Pro A (devenue Jeep Elite) prudent mais non sans ambition.

De gauche à droite: Miralem Halilovic, Gaylor Curier, Germain Castano (coach) et Brandon Jefferson.
De gauche à droite: Miralem Halilovic, Gaylor Curier, Germain Castano (coach) et Brandon Jefferson. © Radio France - Guillaume Drechsler

Orléans, France

C'était le 16 mai 2017. L'Orléans Loiret Basket est relégué officiellement en Pro B au terme d'un ultime match à Limoges... une victoire 101-81. 857 jours après, l'OLB retrouve avec l'élite du basket français après deux ans à l'échelon inférieur. Le club aborde cette saison avec le douzième budget de Jeep Elite (4,5 millions d'euros) et un statut de petit qui ne lui déplaît pas.

En tant que compétiteur, on veut plus - Giovan Oniangue, ailier de l'OLB

La direction et le staff orléanais l'ont annoncé, sans grande surprise, l'objectif de cette saison 2019/2020 est le maintien. "C'est normal confie Giovan Oniangue, mais en tant que compétiteur, on veut plus. Comme on veut plus, on va chercher plus, on va travailler pour plus et je pense que ça le fera."

D'autant qu'il s'agit d'une saison exceptionnelle en Jeep Elite avec trois descentes (au lieu de deux) et une seule montée, à cause d'une réforme du championnat, pour passer de dix-huit à seize clubs. "On n'a pas à se prendre la tête, se mettre la pression. Au contraire, toutes les équipes ont la pression... affaire à suivre" glisse l'ailier avec un sourire en coin.

Premier adversaire, le Metropolitans 92

Pour démarrer la saison, Orléans se déplace à Levallois pour affronter le nouveau club du Metropolitans 92, issu du rachat du Levallois Basket par la SCIC de Boulogne-Billancourt (dont la ville est actionnaire). Son entraîneur et son nouveau président sont des noms connus du basket français, puisqu'il s'agit de Frédéric Fauthoux (7 fois champion de France) et Boris Diaw (247 sélections en équipe de France, 16 saisons en NBA).

"Ça court, c'est athlétique, c'est un peu l'identité de Freddy Fauthoux" explique Giovan Oniangue, joueur à Levallois entre 2009 et 2017, où il y a connu deux autres orléanais, le meneur Malela Mutuale et l'assistant-coach Thomas Drouot. "Il n'y a plus grand monde parmi ceux que j'ai connus. Celui qui va faire la différence, c'est celui qui va rentrer dedans en premier. C'est ça la Jeep Elite, c'est beaucoup de défense."

Parole à l'entraîneur de l'OLB, Germain Castano

Le match Metropolitans 92-Orléans est à suivre en direct sur France Bleu Orléans, ce soir, au coeur d'un multiplex sport puisque nous serons aussi au stade de la Source pour Orléans-Le Havre en Ligue 2. Avant-match entre 19 heures et 20 heures. Coup d'envoi du football à 20 heures, puis du basket à 20h30.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu