Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket Jeep Elite : un MSB en "manque de confiance en soi" perd face à Châlons Reims

-
Par , France Bleu Maine

Châlons Reims a fait la course en tête pendant tout le match de Jeep Elite face au Mans Sarthe Basket, samedi 28 septembre. Score final : 63-72. Les Manceaux ont manqué d'engagement physique, de précision, mais aussi de confiance en eux.

Le MSB a été mené tout le long du match.
Le MSB a été mené tout le long du match. © Radio France - Clémentine Sabrié

Deuxième défaite en Jeep Elite pour le Mans Sarthe Basket contre Châlons Reims, à domicile, ce samedi. Les Manceaux se sont inclinés sur le score de 63 à 72, sans jamais avoir mené au score. "On a pris l'eau, on n'était pas intense, on était désorganisé", reconnait l'entraîneur Dounia Issa. A la mi-temps, le MSB est mené 22-44. Un sursaut après la pause. Valentin Bigote enchaîne trois paniers à trois points. Les Sarthois reviennent à neuf points des Champenois, mais ce n'est pas suffisant. Châlons-Reims ne tremble pas. 

Il y a un manque d'impact à l'intérieur du jeu. On est dominés dans le combat près du cercle .

Ces faiblesses au cœur du jeu inquiètent beaucoup le coach. "Il y a de quoi ne pas dormir", soupire-t-il. Les Manceaux ont été moins habiles que les Champenois au tir. Ils ont 29% de réussite au panier, contre 43% pour Châlons-Reims.       

Dounia Issa relève néanmoins un point positif : l'effet Taurean Green sur le groupe. Le pigiste médical, remplaçant de Brandon Taylor, blessé au pouce, a montré un jeu "maîtrisé et de qualité" lorsqu'il est entré sur le terrain. C'est pourquoi il a été plus sollicité en deuxième mi-temps. L'entraîneur note que Taurean Green, le nouveau du groupe, rassemble autour de lui. C'est encourageant, mais aussi déstabilisant. "Est-ce qu'on a des joueurs rompus à avoir des rôles majeurs ?" se demande Dounia Issa.

"Ils n'osent pas prendre leurs responsabilités"

Pour Jacques Alingue, qui entame sa première saison au Mans, il y a eu "beaucoup d'hésitations" pendant le match. "Il va falloir qu'un leader sorte du lot pour donner de la voix à tout le monde." Il dresse le même constat que son coach : les Manceaux manquent de confiance en eux. Ils s'entraînent d'arrache-pied à l'entraînement, mais le mental ne suit pas. 

"Ce qui est très déstabilisant, c'est de sentir des joueurs qui ont peur", abonde Dounia Issa. "Je les sens très nerveux. Ils n'osent pas prendre leurs responsabilités." Il ne souhaite accabler personne, mais veut que son collectif croie plus en lui-même. Jacques Alingue semble connaitre la recette : "Il va falloir qu'on s'arrache les tripes pour bien commencer les matchs et bien commencer la saison."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess