Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - JeepELITE (J03) : défaite au goût très amer pour le Limoges CSP à Levallois

-
Par , France Bleu Limousin

Le Limoges CSP menait de 12 points à 2 minutes de la fin mais a concédé la prolongation avant de chuter dimanche sur le parquet de Levallois en match de la 3e journée du championnat de France de basket 108 à 106.

semaj Christon, ici au lancer franc, a marqué 30 points en vain dimanche à Levallois
semaj Christon, ici au lancer franc, a marqué 30 points en vain dimanche à Levallois © Radio France - Jérôme Ostermann

Levallois-Perret, France

C'est le genre de défaite qui peut faire très mal. Dimanche, le Limoges CSP a chuté à Levallois 108 à 106 après prolongation. Vu comme ça, on peut se dire que les Limougeauds ont fait bonne figure et c'est vrai. Mais ils ont surtout gâché. Malgré de nombreuses pertes de balle, les joueurs d'Alfred Julbe menaient de 12 points à 2 minutes de la fin. Si face à Pau, leur mauvaise gestion du money time ne leur a pas couté la victoire, ce fut différent sur le parquet des Metropolitans.

Des requins puis des dauphins

Avec de très gros tirs à 3 points et grâce à la naïveté des Limougeauds, les franciliens ont arraché la prolongation avant de s'imposer, alors qu'encore une fois, le Limoges CSP s'était créé un jolie petit pécule avec 6 points d'avance à 2 minutes du terme. De quoi s'arracher les cheveux. "Ça fait deux fois que ça arrive. Ce n'est pas le fruit du hasard" se lamentait Hugo Invernizzi après le match devant la presse. 

Les 30 points de Christon n'ont rien changé

Une déception à la hauteur d'une prestation aboutie de sa part avec 18 pour 24 d'évaluation. Même chose pour Semaj Christon avec ses 30 points, 6 passes pour 30 d'évaluation. Des beaux chiffres qui ne servent à rien, car comme l'a glissé Alfred Julbe devant les micros, "dans le sport professionnel, il faut savoir finir".

Choix de la station

France Bleu