Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - JeepELITE (J08) : Le Limoges CSP doit remonter la pente à Monaco

samedi 3 novembre 2018 à 6:01 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le Limoges CSP joue à Monaco ce samedi (19h) pour le compte de la 8e journée du championnat de France de basket. Après leur match médiocre de mercredi en coupe d'Europe, les joueurs de Kyle Milling doivent réagir.

Le Limoges CSP de William Howard, ici face à Amara Sy, s'est incliné lors de ses trois matches en principauté la saison dernière (photo d'illustration)
Le Limoges CSP de William Howard, ici face à Amara Sy, s'est incliné lors de ses trois matches en principauté la saison dernière (photo d'illustration) © Maxppp - Jean François Ottonello

Limoges, France

Juste après la défaite de mercredi à Gdynia en Pologne, l'agacement était plus que palpable sur le visage de l'entraîneur du Limoges CSP Kyle Milling. Son équipe, tel le châtiment du rocher infligé à Sisyphe, semble condamnée à tout recommencer, éternellement. Lors de ce match si important dans la course au Top 16 de l'Eurocup, ses joueurs, qui semblaient enfin sur la bonne voie, ont de nouveau raté les débuts de mi-temps, avec un manque flagrant de dureté, d'intensité, pour ne pas dire d'envie. 

C'est un véritable problème selon le meneur Jonathan Rousselle. Il en a certainement parlé lors de sa discussion avec le directeur sportif Olivier Bourgain pendant le retour vers la France. A ses yeux, cela relève de la responsabilité de tous les joueurs :"C'est une approche mentale de chacun. On démarre très mollement. On a besoin d'être dans l'urgence pour se mettre dans la bonne intensité. On ne démarre pas avec l'envie, la gnaque nécessaire. A ce niveau là, ça ne pardonne pas, et à Monaco, ça ne pardonnera pas non plus."

C'est peut-être la meilleure équipe française avec l'ASVEL 

Sur le Rocher, comme sur les autres parquets, les Limougeauds devront se faire violence dès la 1ère minute selon le capitaine :"Monaco (15e de JeepELITE), c'est un peu une bête blessée en ce moment. On sait la qualité de leur effectif. Donc encore une fois, ce ne sera pas un match facile. Cette fois ci, il faudra être prêt dès la début et y mettre les ingrédients tout au long du match. Ce qui est frustrant, c'est qu'on peut le faire mais on manque de constance. C'est problématique et c'est récurrent. C'est ça qui est embêtant.

Ce n'est pas son entraîneur, qui va le contredire. Alors que les supporteurs voulant son départ semblent de plus en plus nombreux, Kyle Milling attend autre chose face à Monaco :"J'espère qu'on aura une petite réaction. Monaco, c'est l'une des meilleures défense du championnat. Ils montent en régime. En Eurocup, ils sont biens (1er de leur groupe). Sur le papier, c'est peut-être la meilleure équipe française avec l'ASVEL. Il faudra être vigilant sur tous les postes, avoir une autre attitude. Mettre plus de dureté et d'agressivité."