Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - JeepELITE (J12) : Les joueurs du Limoges CSP face à leurs responsabilités avant d'affronter Le Mans

samedi 8 décembre 2018 à 6:01 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le Limoges CSP joue au Mans ce samedi soir pour le compte de la 12e journée du championnat de France de basket. Après le changement d’entraîneur et l'intronisation de François Peronnet, les joueurs sont plus que jamais en première ligne.

William Howard estime que la situation difficile du Limoges CSP est d'abord la faute des joueurs
William Howard estime que la situation difficile du Limoges CSP est d'abord la faute des joueurs © Maxppp - Maxime JEGAT

Le Mans, France

Après la trêve internationale, retour au championnat de France de basket ce samedi soir pour le Limoges CSP. Avec leur nouvel entraîneur François Peronnet, les Limougeauds jouent sur le parquet du Mans, le champion de France en titre. Des joueurs plus que jamais face à leurs responsabilités suite au départ de Kyle Milling. Depuis l'intronisation de l'ancien adjoint de Philippe Hervé, ils ne chôment pas. Les heures d'entrainement sont nombreuses et intenses. Même si le groupe était réduit en l'absence des internationaux. Axel Bouteille, Jonathan Rousselle et William Howard ont rejoint l'équipe après leurs deux matches en Bleu. 

C'est nous qui avons merdé - William Howard

L'ailier du CSP qui connaissait très bien Kyle Milling pour l'avoir suivit de Toulon jusqu'en Limousin, s’attendait à une telle issue et à l'entendre, il n'était pas le seul :"On n'est pas fou. Nous les joueurs, on s'en doutait que cela allait arriver si on continuait à jouer de la sorte. Ça fait partie du business. Après, je connaissais bien Kyle donc forcément, ça me fait chier. C'est nous qui sommes sur le terrain et je pense que c'est nous qui avons merdé. Ça me fait chier mais ça fait partie du sport. Je vais continuer à me battre ici. C'est nous qui sommes sur le terrain. C'est à nous de réagir."

François Peronnet veut responsabiliser les joueurs 

Cela colle parfaitement avec le discours du nouveau coach. François Peronnet insiste sur la responsabilisation des joueurs :"Aujourd'hui, on ne peut pas avoir une défense collective efficace si dans le rapport de 1 contre 1, on est dominé de façon continue. Sur le plan offensif, on ne peut pas avoir une bonne circulation du ballon si dans le rapport du 1 contre 1 sur un démarquage, on n'est pas capable de le faire. Notre expression collective, elle est dépendante de l'expression individuelle." Aux joueurs d'en faire plus dès samedi sur le parquet d'Antarès, pour redresser une saison pour l'instant bien maussade.