Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket - JeepELITE (J23) : Le Limoges CSP sous pression samedi soir face à Cholet

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

Le Limoges CSP reçoit Cholet ce samedi à Beaublanc pour le compte de la 23e journée de Jeep Elite. Un match sous pression. Les Limougeauds n'ont gagné que trois de leurs quatorze matches depuis le début de l'année 2018. Leur place dans le Top 8 ne tient plus qu'à un fil. Le contexte s'annonce tendu.

Axel Bouteille et ses coéquipiers du Limoges CSP ont volé en éclat le week-end dernier à Bourg-en-Bresse. A eux de rebondir ce samedi à Beaublanc face à Cholet.
Axel Bouteille et ses coéquipiers du Limoges CSP ont volé en éclat le week-end dernier à Bourg-en-Bresse. A eux de rebondir ce samedi à Beaublanc face à Cholet. © Maxppp - Jean-Pierre BALFIN

En temps normal, il y a déjà beaucoup de pression sur les joueurs du Limoges CSP. C'est encore plus vrai avant de recevoir Cholet ce samedi soir (20h) au Palais des Sports de Beaublanc pour le compte de la 23e journée de JeepELITE. Avec onze défaites pour seulement trois victoires toutes compétitions confondues en 2018, ce groupe semble au fond du trou. Et encore ! A Bourg en Bresse le week-end dernier, les joueurs ont continué à creuser et n'étaient pas loin de trouver du pétrole dans l'Ain. Cela ne veut pas dire qu'il ne veulent pas mieux faire. Pour le pivot Mam Jaiteh, la clé est à chercher du côté offensif, quitte a oublier le principe de bien défendre pour bien attaquer. 

Trouver de l'euphorie en attaque pour avoir envie en défense ?

A ses yeux, avec cette équipe, c'est l'inverse et il faut l'accepter :"Finalement, on encaisse pas autant de points que ça. Si on a du mal en défense, on est surtout en grande difficulté en attaque. Dans ce genre de situation très difficile, il faut chercher toutes les solutions possibles et il faut accepter certaines choses qui ne sont peut-être pas dans les normes niveau basket. Pour moi, la clé est offensive. J'ai le sentiment que quand en attaque, on a un peu d'euphorie, on met des paniers où tout le monde bouge et touche le ballon. Et tout le monde est ensuite motivé pour se donner de l'autre côté... C'est un peu malheureux et ce n'est peut-être pas un bon état d'esprit mais pour l'instant, c'est un peu l'état d’esprit de l'équipe. "

Une équipe qui a d'abord besoin de se faire plaisir en attaque, pour avoir l'énergie et l'envie de bien défendre ? Voilà une déclaration honnête qui a le mérite de sortir des discours convenus ! En tout cas, pour Mam Jaiteh, c'est en abordant les matches de cette manière que cette équipe a eu de si bons résultats lors de la 1ere partie de saison. Alors pourquoi pas ? D'autant que cela permet aussi d'enflammer Beaublanc et d'avoir un maximum de soutien glisse malicieusement l’intérieur du Limoges CSP. 

Ce match peut redonner de la confiance à tout le monde - Kyle Milling

Quand à l’entraîneur, Kyle Milling, visiblement très tendu et lui aussi sous pression, il faut que les joueurs se fassent plaisir, après (encore une fois) une bonne semaine d'entrainement :"Comme depuis le début de l'année, on a bien travaillé cette semaine à l'entrainement. Tout le monde sait que c'est un match important. Il faut gagner. Mais ce n'est pas un tournant. Il restera ensuite onze matches de saison régulière. Ce match ne va pas changer grand chose mais il peut redonner de la confiance à tout le monde. Par contre, si on perd, c'est pas bien." Surtout que le Limoges CSP va ensuite jouer à Pau avant de recevoir Monaco... Mieux vaut ne pas se louper samedi soir face aux protégés de Philippe Hervé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess