Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket - JeepELITE (J29) : le Limoges CSP toujours diminué veut confirmer face à Dijon

-
Par , France Bleu Limousin

Après sa victoire sur le parquet de Cholet, le Limoges CSP doit confirmer ce mardi soir à Beaublanc face à Dijon, pour le compte de la 29e journée du championnat de France de basket. Mais, cette équipe se présente face à l'un des grands noms du championnat très affaiblie.

Le CSP devra compter sur ses joueurs encore valides, comme Marcus Ginyard
Le CSP devra compter sur ses joueurs encore valides, comme Marcus Ginyard © Maxppp - NICOLAS GOISQUE

La victoire de vendredi contre Cholet (82-81) a été un des beaux moments de cette saison pour le Limoges CSP. Diminués, les joueurs de Medhy Mary ne se sont pas démontés et ont offert une précieuse victoire au club. Rappelons-le : Nicolas Lang et Tim Crusol étaient positifs au covid, et les Limougeauds ont du faire sans Roméo Travis et Jerry Boutsiele, tous les deux blessés.

Ce mardi, face à Dijon, c'est malheureusement le même scénario qui se présente. Nicolas Lang et Tim Crusol ressentent toujours des symptômes, et ont passé un test ce lundi. Ils ne seront sûrement pas de la partie à Beaublanc. Jerry Boutsiele est blessé aussi et son pigiste médical, le polonais Maciej Lampe ne sera pas sélectionné.

Des jeunes dans le grand bain

La solution, Medhy Mary l'a trouvé en faisant confiance à son équipe. Et d'abord en son pivot cubain Grismay Paumier. En absence de Jerry Boutsiele, le Cubain a fini MVP avec 19 points pour 20 d'évaluation. "Sincèrement, après le match contre Roanne, j'avais la haine. Le coach m'a donné la confiance. Aujourd'hui, je suis plus qu'heureux" nous racontait-il après le match. Medhy Mary a eu peur en fin de match, mais il est content, après avoir terminé avec une cheville gonflée. Il ne faudrait pas qu'il se blesse à nouveau, car Limoges aura besoin de lui à l'intérieur, ou Bruno Caboclo a fait un bon premier match. "On ne va pas s'enflammer" tempère Medhy Mary, "mais il a eu de la réussite et ça permet de se lancer. C'est conforme à ce que je pensais" explique-t-il. 

Medhy Mary a donné aussi du temps de jeu à des jeunes, que ça soit à Roanne ou à Cholet. "On a donné des minutes à Badr Moujib. On en avait donné un petit peu à Medhi Belil contre la Chorale. Après, c'est à eux de se tenir prêts, ils s'entraînent avec les pro tous les jours. Mon message : qu'ils se tiennent prêts quand on en aura besoin, et on en aura besoin."

Voilà des déclarations de quoi faire grandir encore cet esprit de corps, qui permet à tant d'équipes de se surpasser. Et c'est sûrement de cela qu'il faudra se nourrir, avant cette rencontre face à Dijon, qui squatte le haut du classement de la Jeep Elite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess