Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - JeepELITE (J30) : face à l'ASVEL, Sekou Doumbouya veut "bien jouer, défendre et jouer avec le cœur"

-
Par , France Bleu Limousin

Le Limoges CSP reçoit l'Asvel ce dimanche soir à Beaublanc (18h30) pour le compte de la 30e journée du championnat de France de basket. Avant ce choc, Sekou Doumbouya s'est confié à la presse. Draft, NBA, match face à Lyon-Villeurbanne et fin de saison avec son club. Il n'a éludé aucune question.

Sekou Doumbouya lors de la conférence de presse d'avant match jeudi à Beaublanc
Sekou Doumbouya lors de la conférence de presse d'avant match jeudi à Beaublanc © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Le Limoges CSP reçoit l'Asvel ce dimanche soir à Beaublanc (18h30 pour tenter d’enchaîner une 6e victoire de suite. C'est le match au sommet de la 30e journée du championnat de France de basket. Un choc lors duquel les Limougeauds pourront compter sur leur jeune prodige. L'ailier Sekou Doumbouya qui dans quelques semaines s'envolera pour les Etats-Unis et la draft NBA. Sans sa blessure du début d'année, son inscription à la "loterie" de la grande ligue aurait été plus rapide. Mais l'essentiel est là. Depuis son retour à la compétition, il a confirmé et n'a cessé de progresser :"Dans tous les compartiments du jeu. Que ce soit mon jeu en transition, ma connaissance du jeu, mon tir. Tout se passe bien. Le processus se passe très bien."

On avait déjà une bonne cohésion. Mais là je trouve que c'est encore un niveau au dessus.

Sekou pour qui le 20 juin, jour de la draft NBA lors de laquelle les franchises récupèrent leurs nouveaux joueurs, fera forcément date :"C'est un grand moment dans ma carrière. C'est un changement de niveau. Pour moi, tu atteins le summum du basket. Tout joueur rêve de jouer en NBA." Mais être sélectionné par une franchise NBA n'est absolument pas une fin en soi pour Sekou Doumbouya :"C'est une 1ère étape. La consécration pour moi, ce serait de confirmer en NBA". Pour y arriver, la stratégie est simple. Intégrer une franchise qui lui laisse le temps de faire ses preuves :"Une équipe de bas de tableau qui ne fait pas les playoffs et qui me laissera jouer. C'est important d'avoir du temps de jeu, de se développer, de faire des erreurs. Parce que tu es nouveau et jeune. La 1ère année est très importante."

Sekou Doumbouya a une énorme capacité à défendre avec le haut du corps, ici face au véloce Charles Kahudi qu'il recroisera ce dimanche à Beaublanc - Maxppp
Sekou Doumbouya a une énorme capacité à défendre avec le haut du corps, ici face au véloce Charles Kahudi qu'il recroisera ce dimanche à Beaublanc © Maxppp - Maxime Jegat

Sachant que Sekou, qui apprécie les Chicago Bulls par rapport à Jordan et son glorieux passé, se voit plutôt comme un joueur de l'ouest. Mais il ne se prend pas la tête avec ça. Son esprit reste focalisé sur la fin de saison avec le CSP :"Tout ce qui est NBA, je ne m'en occupe pas trop. C'est plus mes agents. Et moi je me concentre sur Limoges. On est sur une bonne dynamique. Il faut la garder." Une bonne passe qui selon lui, se voit aussi aux entraînements :"Je trouve qu'en ce moment on s’entraîne mieux. C'est plus joyeux. On est beaucoup plus rigoureux envers nous même. Quand on s'entraîne, il y a beaucoup plus de concurrence. Mais dans la joie. Ça nous fait progresser ça. Même dans le vestiaire, on avait déjà une bonne cohésion. Mais là je trouve que c'est encore un niveau au dessus."

On peut aller au bout comme s'arrêter au 1er tour. On est capable de tout.

Reste a confirmer face à l'Asvel. Pas individuellement en tant que futur joueur NBA, mais au niveau de la bonne dynamique de l'équipe :"Je ne suis pas là pour prouver. C'est plus l'équipe. C'est de savoir comment on va jouer et prendre le match qui est le plus important. Il faut les déstabiliser. Qu'il y ai de la concurrence en face. On est là pour ça. Bien jouer, défendre, jouer avec le cœur." Et si Limoges va en playoffs, jusqu'où peut aller cette équipe ? Impossible à dire selon lui :"On peut aller au bout comme s'arrêter au 1er tour. On est capable de tout. On verra comment ça va se passer. Tout est possible." Mais pour lui, il y a une certitude. Playoffs ou pas, titre ou pas, Sekou Doumbouya traversa bientôt l'Atlantique pour ouvrir ce qui sera certainement le plus beau chapitre de sa jeune carrière de basketteur professionnel.