Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - JeepELITE (J30) : Le Limoges CSP étrillé sur le parquet de Strasbourg

mardi 24 avril 2018 à 23:13 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le Limoges CSP s'est lourdement incliné mardi soir en clôture de la 30 e journée de JeepELITE 100 à 70 sur le parquet de Strasbourg.

Mam Jaiteh pris dans la tenaille de la défense de la SIG
Mam Jaiteh pris dans la tenaille de la défense de la SIG © Maxppp - Jean-Marc Loos

Starsbourg, France

Le Limoges CSP s'est fait marcher dessus mardi soir à Strasbourg en clôture de la 30e journée de JeepELITE. Le directeur sportif Olivier Bourgain n'a d'ailleurs pas hésité à ironiser sur Twitter en remerciant l'équipe espoir du club d'avoir joué à 20h45 devant les caméras de télévision... Son ami Frédéric Forte aurait sûrement validé.

C'est que la rechute est brutale. Limoges a pourtant débuté avec de bonnes intentions défensives. Mais cela n'a duré... que 3 minutes. Strasbourg a ensuite fait un premier écart pour mener de 12 points à l'issue du 1er quart-temps (22-12). La SIG a accentué sa domination et son avance en début de 2e quart (+18 à la 13e min.). 

Les deux pivots remettent le CSP à l'endroit

En sortie de banc, Danny Gibson n'a pas permis d'élever le niveau. C'est même le contraire (10 min, 0 point, 0 passe, 3 ballons perdus, -7 d'éval. au final). Si Drew Joyce est vite revenu sur le terrain, c'est Mam Jaiteh, très agressif, qui a remis le Limoges CSP sur les bons rails avec deux paniers plus la faute. Un Mam bien relayé par Samardo Samuels qui a imposé son physique sous le cercle adverse.

Jean-Fred Morency, avec sa hargne habituelle et des points (6), a aussi contribué à maintenir le bateau limougeaud. Tout comme Kenny Hayes et Drew Joyce auteurs eux aussi de 6 points chacun à la pause. De quoi limiter la casse et rentrer aux vestiaires avec un retard de 10 points 45 à 35. Un moindre mal tant la SIG a semblé au dessus.

Mais Limoges se fait démonter dès le retour des vestiaires !

A la reprise, le Limoges CSP n'a plus du tout stoppé la SIG et a raté trop de choses à l'image de cette passe dans les mains adverses de Drew Joyce, des deux fautes anti sportive de Jean-Fred Morency ou d'un marcher sifflé contre un William Howard statique et sans solution de passe en tête de raquette. Au final, le Limoges CSP a essuyé un terrible 25 à 7 sur la période pour être mené 70 à 42 à la fin du 3e quart-temps... Rédhibitoire.

Le dernier quart a vite tourné au garbage time obligeant Vincent Collet à pauser un temps-mort rapide pour recadrer ses joueurs. Effet immédiat. En face, les Limougeauds ne prenant même plus la peine de défendre, Kyle Milling a convoqué sa dernière cellule de crise. La SIG s'approche alors des 40 points d'avance... Strasbourg s'impose finalement 100 à 70. Dans ce contexte, dommage de ne pas avoir vu Jean-Baptiste Maille sur le parquet. Il aura bien besoin de minutes pour retrouver le rythme de la compétition et aider l'équipe.

Une défaite qui ne change presque rien au classement

Heureusement, cette grosse défaite ne change pas grand chose au classement, d'autant que Nanterre et Pau ont aussi perdu, respectivement à Boulazac et Cholet. Le CSP glisse de la 7e à la 8e place à égalité avec le 9e Nanterre à l'issue de la 30e journée. Malgré tous ces remous, avec 3 matches sur 4 à domicile pour finir la saison régulière, Limoges a les cartes en main. 

Comme prévu, c'est à Beaublanc que le CSP va jouer son exercice 2017-2018. Lundi, pour la 31e journée, Freddy Fauthoux et les Levallois Metropolitans de Boris Diaw (10e à 1 victoire de Limoges) y abattront l'une de leurs toutes dernières cartes dans la course aux playoffs. Cela promet !

Je reste confiant malgré tout - Mam Jaiteh