Basket – Handball – Volley

Basket - KB Sharp : Je me voyais vraiment finir à Mondeville"

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) mercredi 5 avril 2017 à 10:47

KB sharp, à bientôt 36 ans, s'offrira un nouveau défi avec Bourges la saison prochaine
KB sharp, à bientôt 36 ans, s'offrira un nouveau défi avec Bourges la saison prochaine © Radio France - Olivier Duc

La meneuse de l'USO Mondeville a annoncé avant le début de la phase finale du championnat qu'elle quittait le club pour un nouveau défi avec Bourges. Si KB Sharp est une joueuse-clé par son expérience et ses performances, elle l'est également par sa gentillesse et son intégration à la ville.

KB Sharp termine sa sixième saisons à Mondeville. A 35 ans (bientôt 36 le 18 avril prochain), tout le monde pensait que la basketteuse franco-américain finirait sa carrière sous le maillot de l'USOM...à commencer par elle-même.

"Je quitte les gens que j'aime beaucoup mais c'est un choix qu'on ne peut pas refuser."

"C'était vraiment une décision difficile à prendre, explique KB Sharp. C'était quelque chose que je n'attendais pas. Je me voyais vraiment finir ici mais cette proposition s'est présentée. C'est un défi et un challenge pour moi et en fait j'aime beaucoup ça donc en fait le choix a été dur parce que je quitte les gens et le club que j'aime beaucoup mais c'est un choix qu'on ne peut pas refuser."

La meneuse de jeu de Mondeville joue donc sa dernière phase finale de championnat avec son club de cœur. Elle a encore au moins cinq matchs à jouer sous le maillot mondevillais.

"Tout ce que j'espère pour elle c'est que ça se passe bien à Bourges et qu'elle revienne après à Mondeville peut-être sous d'autres missions." Romain Lhermitte

"Ce n'est pas une joueuse qui vient, qui fait ses années pros et qui répare, souligne son coach, Romain Lhermitte. Elle donne beaucoup à la ville et énormément au club, aux enfants, au public. Evidemment ça va être une déchirure pour tout le monde. tout ce que j'espère pour elle c'est que ça se passe bien à Bourges et qu'elle revienne après à Mondeville peut-être sous d'autres missions. C'est vraiment notre souhait de pouvoir être capable de pouvoir travailler avec elle pour le futur."

Sixième de la saison régulière, Mondeville s'attend à un renouvellement important de son équipe à l'intersaison. Outre KB Sharp, la pivot Marième Badiane partira à Lyon. Les canadiennes Kim Gaucher et Michelle Plouffe réservent leur réponse. Lisa Millavet est en fin de contrat.

Tenter de conserver le noyau de joueuses de cette saison

Seules Lisa Berkani, Ana Tadic et Katia Mosengo-Masa sont certaines d'être encore à Mondeville la saison prochaine. . "On n'a pas beaucoup de pros, on en a six alors déjà qu'on en perd deux, on en perd un tiers, explique avec ironie Romain Lhermitte. On va essayer d'en perdre un minimum mais après on est obligé de reconstruire sur des bases un peu neuve quand même en essayant de conserver le noyau."

En attendant, Mondeville doit finir en beauté une saison quoiqu'il arrive déjà réussie et devra à nouveau créer l'exploit samedi soir à domicile face à Villeneuve d'Ascq si elle veut jouer les demi-finales.