Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket : l'heure de la reprise pour l'Élan Béarnais

-
Par , France Bleu Béarn

Avec un groupe pas encore au complet, l'Élan Béarnais a attaqué cette semaine sa présaison. Entre découverte d'un nouveau lieu ou de nouveaux coéquipiers pour certains et exercices physiques pour tout le monde, les journées sont déjà chargées.

Après plusieurs jours de tests physiques, les basketteurs palois ont retrouvé le Palais des Sports.
Après plusieurs jours de tests physiques, les basketteurs palois ont retrouvé le Palais des Sports. © Radio France - DG

Pau, France

Le timing est presque parfait. L'Élan Béarnais a acté officiellement la venue de sa dernière recrue, l'américain Tyrus McGee, le jour de la reprise de l'entraînement pour le reste du groupe. Si ce dernier renfort n'arrivera que dans quelques jours, comme ses compatriotes Ronald Moore et Matt Mobley, et le Sénégalais Cheikh Mbodj retenu avec sa sélection, le gros du roster palois a commencé à faire connaissance. L'occasion de faire les présentations avec les trois premières recrues déjà là.

Nicolas De Jong

"Content d'être là ! Ça travaille bien, il y a une bonne ambiance, il fait un peu chaud mais on va pas s'en plaindre... C'est vrai que je connaissais déjà le coin, mes racines françaises sont d'ici donc ça représente beaucoup pour moi. Je venais au Palais à la fin des années 90 voir le Panathinaïkos et compagnie, ma grand-mère est encore installée à Billère donc je jouerai pour elle et pour les fans avant tout, j'ai envie d'écrire une belle page avec le club, surtout pour le retour en coupe d'Europe.

J'ai envie d'apporter tout ce que je sais faire aux jeunes et à ce groupe              
Nicolas De Jong — nouveau pivot de l'Élan Béarnais

Maintenant il faut reprendre le rythme, parce que même si on s'entretient un peu ou on fait de la muscu pendant une coupure d'un mois et demi, rien ne vaut le terrain. Le but c'est de se mettre dans le rouge maintenant plutôt que d'y être en cours de saison avec la multiplication des matchs. C'est ma 11e saison pro donc j'ai envie d'apporter tout ce que je sais faire aux jeunes et à ce groupe".

Nicolas De Jong le nouveau pivot béarnais, un peu grand pour le micro de France Bleu Béarn ! - Radio France
Nicolas De Jong le nouveau pivot béarnais, un peu grand pour le micro de France Bleu Béarn ! © Radio France - DG

Petr Cornelie

"Agréablement surpris par les installations du Palais ! C'est une salle qui a de l'âge mais ça ne se voit pas avec toutes ces installations type bain chaud, bain froid, sauna etc... Et puis pour l'équipe, on n'est pas encore au complet mais c'est plutôt intéressant avec pas mal de gars que je connaissais déjà un peu. J'ai pas encore eu vraiment le temps de découvrir la ville, mais l'environnement j'aime déjà beaucoup, c'est hyper vert ! Je dis ça parce que le Mans, c'est pas une grande ville non plus, mais ce n'est pas aussi vert... Ici on a l'impression que la ville est posée au milieu de la forêt, j'aime bien ! 

Mon objectif c'est, l'an prochain, de franchir l'Atlantique              
Petr Cornelie — nouveau poste 4 de l'Élan Béarnais

J'avais plusieurs propositions mais Pau me proposait vraiment le projet le plus intéressant, j'ai beaucoup échangé avec Laurent Vila que j'avais connu comme coach en équipe de France U20, mon objectif c'est l'an prochain de franchir l'Atlantique, et dans cette optique là, Pau peut être un bon tremplin, où je vais pouvoir faire pas mal de workout avec Jimmy (Vérove), mais aussi avoir un peu plus de libertés qu'au Mans sur le parquet, être vraiment sur le poste 4 avec la possibilité de m'écarter et de shooter tout en pouvant rentrer aussi, garder cette polyvalence qui fait ma force. À l'intérieur c'est vrai qu'on va avoir du beau monde, c'est pas mal du tout, après la seule vérité c'est celle du terrain, d'autant qu'avec la coupe d'Europe les semaines vont être longues".

Petr Cornelie formera avec Léo Cavalière une paire très complémentaire sur le poste 4. - Radio France
Petr Cornelie formera avec Léo Cavalière une paire très complémentaire sur le poste 4. © Radio France - DG

Travis Leslie

"Je suis très bien ici ! Les installations, l'organisation, le staff tout est top, l'équipe aussi, j'ai hâte de voir ce que ça va donner. Je pense que c'était le bon endroit où venir, j'adore le championnat de France, j'ai l'impression qu'il me correspond bien, c'est très physique, ça va vite d'un côté à l'autre... Je sais que mon rôle va être aussi un peu d'aider les plus jeunes, par l'exemple, et tout simplement de faire ce qu'il faut pour faire gagner l'équipe. L'an dernier je pesais quasiment 100 kilos, j'ai travaillé dur cet été pour descendre à 96 kilos, comme je le disais pour faire tout mon possible pour aider l'équipe".

Travis Leslie, le premier des "nouveaux" américains de l'Élan à être arrivé au Palais des Sports. - Radio France
Travis Leslie, le premier des "nouveaux" américains de l'Élan à être arrivé au Palais des Sports. © Radio France - DG