Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket : la SIG a un bon coup à jouer en Ligue des Champions

mardi 6 mars 2018 à 17:45 Par Lucile Guillotin, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Les basketteurs de la SIG disputent les 1/8 de finale aller de la Ligue des Champions ce mercredi. Ils affrontent le club de Neptunas Klaipeda en Lituanie.

La SIG de Vincent Collet ambitionne cette année d'atteindre le Final Four de la Ligue des Champions.
La SIG de Vincent Collet ambitionne cette année d'atteindre le Final Four de la Ligue des Champions. © Maxppp - D. Werwer

Strasbourg, France

Les Strasbourgeois espèrent atteindre le Final Four en Ligue des Champions de basket cette année. Ils devront d'abord se débarrasser de Neptunas Klaipeda ce mercredi en Lituanie en 1/8 de finale aller en sachant que le match retour aura lieu à Strasbourg le mercredi 14 mars. 

La SIG en finale de l'Eurocup en2016

Avec cette confrontation en aller-retour rarissime à ce stade de la compétition, "c'est en fait un match de 80 minutes" prévient le coach de la SIG Vincent Collet. Il espère que son équipe ne prendra pas un éclat en Lituanie, histoire de ne "pas hypothéquer nos chances". 

Les Alsaciens, leaders de la PRO A, ont fait de la Coupe d'Europe l'une de leurs priorités cette saison contrairement à l'an passé. Mais le contexte n'était pas le même. Ils étaient "très occupés à remonter la pente en championnat" et "cela nous a handicapé sur la scène européenne alors que cette année, au contraire, on a matière à faire des choses" ajoute Vincent Collet.