Basket – Handball – Volley

Basket Landes : ouverture européenne en fanfare

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne mercredi 26 octobre 2016 à 23:55

Basket (illustration)
Basket (illustration) - Fotolia

La 1ère journée de l’EurOcoupe de Basket féminin. Basket Landes en route pour sa 6è campagne continentale.Première victoire !

Ce mercredi soir ouverture de compétition, BL affrontait le Cavigal de Nice à Mitterrand. Victoire très précieuse des landaises 78-57 au terme d’une rencontre très enlevée, parfois virile et longtemps indécise.Le match a eu lieu à guichet fermé, 2500 places toutes prises depuis 15 jours. Basket Landes devait jouer en rose dans le cadre de la campagne de prévention du cancer du sein. Mais la présidente niçoise, madame Laurence Laporte-Darcourt, de manière surprenante et pour d'obscures raisons, a finalement refusé d’accepter le rose.

Image forte. Rêve de jeune fille

Il reste 12 secondes à jouer, Pauline Labrouche rentre, elle touche un ballon et marque. Image forte dans Mitterrand debout. La gamine de Basket Landes, à 19 ans, formée au club, née au basket dans la pépinière bleue et blanche vit son rêve et parachève le triomphe gascon.

Jean Mi Moré co coach Basket Landes

78-57 au final, 21 points d’avance c’est bon pour le moral, pour le goal -average aussi qui pourrait s’avérer décisif dans cette poule très ouverte. Succés total devant dans une salle surchauffée et un public en osmose. Pourtant l’affaire débute mal. Un premier quart temps cata. Les bleues de Gascogne se font bousculer, c’est le bazar dans la défense, BL mou du mollet. On termine sur un avantage d’un point pour Nice.

Olivier Lafargue, coach-manager de Basket Landes

Deuxième quart, sur les mêmes bases repart. Anderson, Aubert et Duchet font la loi. Mais Dumerc réorganise la troupe landaise. Et Queralt Casas tutoie l’excellence.43-37 aux citrons. Dans le troisième quart il y a encore un peu flottement, BL déjoue, maladresses consommées et passes mal assurées font douter. Trois longues minutes sans marquer. Puis Casas encore, Bravard et Milapie entraînent leur groupe vers une montée chromatique. On s’interrompt à 64-53. Arrive le dénouement qui est un déferlement. Le jeu devient viril au niveau des coudes, Basket Landes décolle. Les niçoises sont à l’agonie. L’état de grâce est bleu et blanc.68-53 puis la touche finale.78-57. Sirtaki pour la banda. Casas reçoit les fleurs de la meilleure joueuse du match. Pauline Labrouche emballe précieusement dans son cœur de jeune fille ce souvenir ultime et précieux.

Julie Barennes, capitaine , ailière, cadre et supplément d'âme de Basket landes

Prochain match : dimanche à Angers en Ligue Féminine puis mercredi à Venise pour la 2è rencontre d’Eurocoupe. Venise qui a surpris en allant s’imposer 64-61 chez les suissesses de Fribourg.

Partager sur :