Basket – Handball – Volley

Basket Landes, un tango de plus !

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne jeudi 15 octobre 2015 à 16:32

Céline Dumerc, l'une des vedettes de Bourges
Céline Dumerc, l'une des vedettes de Bourges © Radio France - Alexandre Chassignon

La Ligue Féminine. Ce samedi soir en direct sur France Bleu Gascogne, 4e journée de Ligue Féminine. Basket Landes reçoit Bourges. Les Gasconnes sont 6e, Bourges est juste derrière avec un match en retard. On attend grosse opposition Espace- Mitterrand.

Soyons optimistes ! Bourges est fatigué, Bourges est blessé, Bourges est un peu dans le doute… un peu… il n'y a qu’à croire ! il est vrai que les berruyennes ont un sacré calendrier. C’est sûr que la défaite face au géant Ekaterinbourg lors du premier match d’Euroligue mercredi soir, a du laissé des traces. Il est sûr que 3 blessées dont la perle Ana Maria Flip, la grande pivot d’1m95 d’origine roumaine, et quelques incertitudes sur le placement pèsent sur l’équipe. Il est vrai que tout cela peut nuire au rendement sidérant du club tango. 

Mais Bourges est un pic, un cap, une péninsule

Un maousse costaud qui règne depuis des décennies sur le basket féminin français. 9 titres de championnes de France, tenantes, un coupe Ronchetti et trois Euroligue ! Bourges c’est aussi un coach de luxe, Valérie Garnier, sélectionneur de l’équipe de France, aussi ! Bourges c’est encore un panel de joueuses exceptionnelles, 7 internationales et le tout drivé par l’intenable et géniale même si cyclothymique Céline Dumerc, maîtresse à jouer des bleues comme des tangos, l’une des meilleures meneuses européenne et sans doute mondiale. 

Basket Landes va devoir se trouver, être efficace en attaque et ne pas tergiverser dans la raquette sous peine d’être punie. EBL a tremblé en défense lors de sa sortie à Nice. Et gâché des provisions. Les tangos ont gros calendrier cette saison et cette semaine a donné le ton. Bourges mercredi soir a affronté dans son antre de la salle du Prado rien de moins que le favori de l’Euroligue, les russes d’Ekaterinbourg. Défaite des berruyennes 65-58. Et les championnes de France ont d’autres soucis, trois blessées. Ana Maria Flip, durablement touchée, mais qui a été remplacée très vite par un joker de choix en la personne de Sandra Dijon, très expérimentée, passée dernièrement par Mondeville, Arras ou Lattes. 

Face à la bande à Dumerc, de toute façon,  Basket Landes va devoir mettre le casque à pointe et surtout resserrer les boulons et sortir la boite à outils.

Julie Barennes, ailière Basket Landes

Le championnat est parti sur des bases très élevées, 2 points seulement séparent le 1er Villeneuve d’Ascq du 9e Charleville. EBL qui a gagné deux fois marquerait un coup en surpassant Bourges. D’autant que le week-end suivant il faudra aller défier Rezé-Nantes, actuel 4e.

Jean-Michel Moré , coach adjoint d'EBL