Basket – Handball – Volley

Basket Landes : voir Nantes sans périr

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne jeudi 10 novembre 2016 à 16:02

Ballon de basket (illustration)
Ballon de basket (illustration) - Fotolia

La 7è journée de Ligue Féminine, ce samedi soir BL, toujours leader, sort à Rezé Nantes 8è. En direct ce soir sur France Bleu Gascogne à partir de 19h30 début de la rencontre à 20h.

Mais Basket Landes a de gros soucis. Des blessures à répétition.

Anaïs Le Gluher, fin de carrière avant même la reprise du championnat pour corps trop abimé par des années de lutte, Alexia Plagnard est restée presque six semaines sans jouer, forfait pour trois mois de Queralt Casas, touchée à l’épaule face à Mondeville le weekend dernier, et donc maintenant au tour de Kalis Loyd de sortir du parquet pour un bon moment. L’américano-suédoise vraisemblablement victime d’une rupture du talon d’Achille pourrait tout bonnement en avoir terminé avec sa saison. Et pas question de jokers au pluriel pour l’instant, faute de joueuses sur le marché, il va falloir attendre la fin des matchs de poules d’Eurocoupe pour envisager les remplacements.

Et ce samedi soir c’est la reprise du championnat avec un déplacement qui s ‘annonce évidemment complexe vu le contexte à Rezé Nantes. Basket Landes va devoir serrer les dents en attendant d’éventuelles solutions aux carences. Le banc gascon n’est pas si large, il reste six cadres de l’équipe en état auxquelles viennent s’ajouter les deux jeunes espoirs que sont Hortense Limouzin et Axelle Rousseau. Le compte n’y est pas. Olivier Lafargue le manager de BL : y a-t-il des explications au manque de réussite et aux débuts de maths fastidieux des gasconnes ?... la préparation ?...

Olivier Lafargue, coach-manager de Basket Landes

Nantes, qui n’est qu’à trois points de Basket Landes, en trois matchs à domicile, ne s’est incliné sur son parquet que face à Montpellier Lattes. Rezé dispose par ailleurs d’une équipe sans vedette mais composée de bonnes joueuses dans un groupe homogène et cohérent mené par Shona Thorburn. L’internationale canadienne, championne des Amériques 2015, a grosse expérience. Elle est passée par la WNBA avec Minnesota, par Israël, par l’Espagne, à Ibiza et Girona, et puis par Aix, Toulouse et le Hainaut.

Rezé Nantes c’est aussi une jeune classe, avec trois joueuses de 18 ans à peine, Pauline Desbois, poste 4, Camille Lenglet, meneuse championne d’Europe des moins de 18 cette année avec l’équipe de France, et Amandine Michaud, arrière formée au club, elle aussi dorée européenne cette année. Avec également Katia Clanet, tout juste 20 printemps, passée par Challes puis le Centre Fédéral. Rezé Nantes, trois fois vainqueur du Chalenge Round, la petite finale du championnat hexagonal, en 2010, 2011 et 2012, veut jouer les troubles fêtes et se qualifier encore une fois.

BL tranquille en Eurocoupe jusqu’au prochain match le 30 novembre à Nice.