Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket : le BBD rend hommage à Frédéric Forte

-
Par , France Bleu Périgord
Boulazac, France

Après la disparition de Frédéric Forte ce samedi soir, plusieurs membres du staff du club de basket de Boulazac rendent hommage à celui qui laisse son empreinte sur le basket français.

Frédéric Forte dans les locaux de France Bleu Limousin en septembre 2017
Frédéric Forte dans les locaux de France Bleu Limousin en septembre 2017 © Radio France - Regis Mazabraud

Une figure du basket français s'est éteinte samedi soir, à quelques heures du passage à la nouvelle année : le président du CSP Limoges, Frédéric Forte, a succombé à une crise cardiaque à l'âge de 47 ans, alors qu'il se préparait pour sa soirée de la Saint Sylvestre. 

Frédéric Forte, emblématique joueur de l'équipe de France de basket, joueur plusieurs fois titré au niveau national et européen, passé par Limoges, Gravelines, Strasbourg mais aussi en Grèce et en Italie, qui a poursuivi sa carrière en tant qu'entraîneur puis dirigeant du CSP, est à l'origine de la remontée spectaculaire du club limousin, passé en dix ans de la troisième division et de la tourmente financière et judiciaire aux sommets de l'élite française et européenne.

Une trajectoire qui force l'admiration de Jacques Auzou, le président du BBD, qui a par ailleurs réchappé l'an dernier à un accident vasculaire cérébral : "C'est une émotion très forte qui m'a saisi. À un an après, ça me ramène à mon accident, d'autant que Frédéric Forte n'avait que 47 ans !".

Le courage de relever le CSP

"C'est un joueur qui a eu un passé glorieux", poursuit Jacques Auzou, "et qui a eu le courage, à 35 ou 36 ans, de se lancer le pari de relever le CSP, alors que le club était tombé très bas, avec des dirigeants emprisonnés, le club était au troisième niveau, en Nationale 1. En dix ans, il a fait de Limoges un club européen et champion de France !"

C'est une belle histoire de sport qui a été écrite à Limoges, et Fred y est pour beaucoup - Jacques Auzou, président du BBD

"Il était très impactant dans le paysage du basket français", estime pour sa part le coach du BBD, Claude Bergeaud. "Il voulait jouer français, il voulait faire de son club un bastion, mais pas avec des joueurs étrangers et américains. C'est vrai qu'il faut de l'argent pour faire ça, mais il s'en est donné les moyens cette année, avec des joueurs à gros potentiel."

Il laisse une marque sur le basket français

"Il était aussi proche de l'équipe de France", poursuit Claude Bergeaud, "il a joué pour la sélection nationale, il a décroché un titre européen avec Limoges, et il était le mieux placé pour savoir quelle importance a eu ce titre en terme de retombées sur le basket français."

Bertrand Parvaud, le coach des espoirs de Boulazac, a longtemps fait partie du staff du CSP Limoges, sous la présidence de Frédéric Forte. Il se souvient du joueur limougeaud et international : "C'était quelqu'un de passionné, qui vivait le basket à 100%. On sait que c'était quelqu'un qui aimait le conflit, qui aimait combattre avec ses idées. Il laissera bien sûr une grosse empreinte à Limoges, puisque c'est lui qui a remis le club sur le devant de la scène française et internationale. On a réussi à gagner des titres ensemble, ce sont des choses que l'on n'oublie pas. J'ai participé à cette aventure avec lui, et ça restera de très grands souvenirs."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess