Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket : le Bordelais Boris Diaw fait gagner la France contre la Russie

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu
Strasbourg, France

En match qualificatif pour la Coupe du monde 2019, vendredi soir à Strasbourg, les Bleus se sont imposés (75-74 après prolongation) contre la Russie. Avec 23 points, dont le dernier tir décisif, de leur capitaine Boris Diaw.

 Boris Diaw a été impressionnant contre la Russie.
Boris Diaw a été impressionnant contre la Russie. © Radio France - Maxppp

Il n'avait plus autant marqué en équipe de France depuis... 2005 ! Vendredi, 13 ans après, Boris Diaw a inscrit 23 points, décisif lors de la victoire des Bleus face à la Russie, leur principal concurrent dans cette poule de qualification à la Coupe du monde 2019. 23 points donc, dont ce tir décisif à trois secondes de la fin. Alors que les Russes menaient 74-73, le capitaine des Bleus a réussi à se démarquer sur une remise en jeu. Et à inscrire ce tir avec la planche qui allait donner un avantage décisif aux siens. 

Vendredi soir à Strasbourg, ses jeunes coéquipiers étaient unanimes pour souligner l'influence sur et en dehors du terrain de l'ancien joueur des JSA Bordeaux. A bientôt 36 ans (le 16 avril), l’actuel joueur des Levallois Metropolitans est revenu en équipe de France, après la déception de l'Euro 2017 pour servir de guide à la nouvelle génération. 

Dans des qualifications complexes pour les Bleus, qui doivent se passer de leurs joueurs évoluant en NBA, il est forcément le plus expérimenté. Et sur le terrain, vendredi soir, tous les ballons sont passés par lui, lors des 34 minutes qu'il a passé sur le parquet, en faisant le Français le plus utilisé. Et ses 7 passes décisives et 7 rebonds disent aussi beaucoup de son influence. 

Des qualifications longues et complexes

Avec cette victoire, les Bleus, qui affrontent la Belgique dimanche à Nancy, se placent idéalement dans la course à la Coupe du monde 2019 en Chine. A mi-parcours, les voilà premiers de leur groupe, avec six points devant la Bosnie (5), la Russie (4) et la Belgique (3). Sauf accident, ils seront au rendez-vous de la seconde phase de qualifications. Elle débutera en septembre. Les Bleus seront placés dans un groupe de six, où les trois premiers valideront leur visa pour la Chine. A priori, rien d'insurmontable. Surtout avec un Boris Diaw dans une telle forme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess