Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Basket : le coup de gueule du président d'Illzach qui s'adresse à la ministre des sports

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Comme de nombreux dirigeants de clubs, Bernard Rauch, le président du Basket Club Illzach en a assez de voir le sport amateur à l'arrêt à cause de la crise sanitaire. Il l'a fait savoir à la ministre haut-rhinoise des sports Roxana Maracineanu dans une vidéo publiée sur la page facebook du club.

La salle de basket d'Illzach désespérément vide depuis des mois
La salle de basket d'Illzach désespérément vide depuis des mois - Capture d'écran

C'est en se rendant dans la salle désespérément vide du basket club Illzach (Haut-Rhin) que le président Bernard Rauch a eu l'idée d'adresser une vidéo sous forme d'appel à l'aide à la ministre des sports Roxana Maracineanu.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Je pense à tous ces gamins qui ne jouent plus depuis plus d'un an (à l'exception de quelques semaines à l'automne dernier), précise Bernard Rauch. La priorité est donnée au sport professionnel, rien n'est fait pour les amateurs. Pourquoi n'a-t-on pas fait d'étude scientifique pour déterminer les risques de contamination si 20 gamins jouent au basket sans spectateurs ? On aurait eu le temps depuis un an".

Comme de nombreux dirigeants de clubs, Bernard Rauch redoute les conséquences à la fois physiques et psychologiques de l'arrêt des activités sportives, en particulier pour les jeunes.

Près de 50% de licenciés en moins à Illzach

L'avenir des clubs est aussi en jeu. Il a constaté une érosion du nombre de licenciés de près de 50% en un an. Son club d'Illzach ne compte plus que 90 joueurs licenciés cette saison, contre 160 la saison précédente.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess