Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket | Le rêve de montée en Pro B du CEP Lorient passe par un nouvel exploit

lundi 11 juin 2018 à 15:33 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Qualifiés de justesse pour les playoffs de Nationale 1, les basketteurs du CEP Lorient se sont pourtant hissé en finale. Battus à Chartres à l'aller, ils doivent absolument l'emporter au retour, ce mardi 11 juin, devant 3000 supporters, afin de forcer une belle et garder l'espoir de monter en Pro B.

Philippe Maucourant, l'entraîneur du CEP Lorient
Philippe Maucourant, l'entraîneur du CEP Lorient © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Lorient, France

Les Américains ont une expression toute faite pour qualifier ces matches de playoffs décisifs.  C'est "do or die".  Le CEP Lorient dirait adieu à la montée en Pro B en cas de défaite ce mardi 11 juin, chez lui, contre Chartres lors de la finale retour de Nationale 1. En cas de victoire, il forcerait une belle décisive dont le vainqueur serait promu au deuxième niveau national.

"La pression est sur Chartres" Christian Pasquier, Président du CEP Lorient

Le CEP Lorient n'a jamais caché ses ambitions de montée en Pro B. Mais ce n'était pas l'objectif premier de cette saison, la seconde à ce niveau. "La pression est sur Chartres qui doit conclure, selon le Président Christian Pasquier, mais sur un match, tout peut arriver. J'ai une petite boule au ventre car on est très fier de cette équipe. Elle s'est mise en mode playoffs, l'entraîneur a fait en sorte de gagner ces matches couperets. Qui aurait pensé que nous gagnerions à Saint-Quentin ?  Ce dernier match, on le prendra à bras le corps."

Kervaric à guichets fermés

Fin janvier, lors de la 19e journée en saison régulière, le CEP avait battu Chartres à Kervaric (79-71). Pour récidiver ce mardi, le CEP devra miser sur sa défense.

D'habitude solide, elle a craqué lors de la défaite 98-84 à l'aller. Jamais Lorient n'avait encaissé autant de points. La faute à un adversaire en pleine réussite (17 paniers à trois points à 47 %). La faute aussi à une campagne certes grisante, mais longue et usante pour un effectif peut-être moins fourni.

En attaque, le CEP devrait faire bien mieux aux lancers-francs que le triste 56 % de l'aller, à 19/34.

Créer un troisième exploit après Rueil et Saint-Quentin

Le CEP est au pied du mur mais ce qu'il réalise depuis le début des séries éliminatoires, en plus de forcer le respect, lui donne encore bon espoir. Huitièmes de la saison régulière, et derniers qualifiés, les Morbihanais n'ont fait que déjouer les pronostics.

  • En quart-de-finale, Lorient a éliminé Rueil, 3e de la saison régulière, 2 victoires à 1. Le CEP a remporté la belle décisive dans la salle du finaliste de la saison 2016/2017.
  • En demi-finale, Lorient s'est joué de Saint-Quentin, là encore sur le score de 2 victoires à 1. Les joueurs de Philippe Maucourant ont gagné deux fois en Picardie, malgré un imbroglio administratif leur ayant fait perdre trois joueurs entre les matchs 2 et 3.