Basket – Handball – Volley

Basket : le Sluc Nancy élimine Strasbourg en Coupe de France (77-69)

Par Cédric Lieto et Lucas Valdenaire, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu Sud Lorraine mercredi 23 septembre 2015 à 23:19 Mis à jour le mercredi 23 septembre 2015 à 23:28

Golubovic face au nancéien Javon Mc Crea
Golubovic face au nancéien Javon Mc Crea © Max PPP - Patrice Saucourt

Le Sluc Nancy Basket a réussi son premier match officiel de la saison. A domicile, en 16e de finale de la Coupe de France, les Nancéiens ont éliminé le tenant du titre Strasbourg 77 à 69.

Ca y est, c'est parti pour la saison 2015/2016 du Sluc Nancy Basket. Pour leur premier match officiel, les Couguars ont remporté le derby de l'Est face à Strasbourg 77 à 69 en 16e de finale de la Coupe de France. Nancy élimine du même coup le tenant du titre et vice-champion de France. Une rencontre synonyme de retour en club pour l'entraîneur strasbourgeois Vincent Collet et pour le nancéien Florent Piétrus après la médaille de bronze décrochée à l'Euro.

Des Nancéiens adroits

Le Sluc a tout de suite pris la mesure de son adversaire en remportant le premier quart-temps 23-15 notamment grâce à une réussite au shoot impressionnante : 71%. Puis les débats se sont équilibrés et après avoir perdu le deuxième quart-temps 19-18, les joueurs de la SIG ont rectifié le tir pour remporter le 3e , 22 à 15. Un retour qui permettait aux Alsaciens d'attaquer les dix dernières minutes en étant menés 57 à 55.

Strasbourg dominateur au rebond.

Mais la réussite au shoot a continué de fuir les strasbourgeois (36% au final contre 55%) et malgré une domination au rebond, la SIG n'est pas parvenue à l'emporter. Strasbourg s'incline 77 à 69 et cède son titre dès le 1er tour. Le Nancéien Javon Mc Crea termine meilleur marqueur avec 19 unités en 30 minutes.

Regardez la réaction de l'entraîneur du Sluc, Alain Weisz : 

A la surprise générale, le capitaine du Sluc Florent Piétrus était sur le parquet quelques jours à peine après la médaille de bronze décrochée à l'Euro. Il a inscrit 6 points et pris 5 rebonds :

"Physiquement, je me sens bien. C'est vrai que ça fait plaisir de retrouver mon club, mes entraîneurs, mes coéquipiers. C'est vrai que c'est pas facile de faire la bascule. On a passé deux mois avec l'équipe de France, c'est sûr qu'il y a encore un peu de déception".

Florent Piétrus au micro France Bleu Lorraine de Lucas Valdenaire