Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket - Limoges CSP : ce qui va changer à Beaublanc en raison du protocole sanitaire lié au Covid-19

-
Par , France Bleu Limousin

Le Limoges CSP affronte Cholet ce mardi (20h) à Beaublanc. C'est l'avant dernier match de préparation avant la reprise pour les joueurs de Mehdy Mary. Mais pour les dirigeants, c'est surtout un test grandeur nature pour voir si les nouvelles règles sanitaires fonctionnent au palais des sports.

Il va falloir un peu mieux respecter la distanciation physique en ce début de saison à Beaublanc
Il va falloir un peu mieux respecter la distanciation physique en ce début de saison à Beaublanc © Radio France - Jérôme Ostermann

Le Limoges CSP et ses supporters retrouvent le Palais des Sports de Beaublanc ce mardi soir à l'occasion de l'avant dernier match de préparation face à Cholet. Avec une jauge limitée à 3 mille 500 personnes et des règles sanitaires strictes. Il n'y aura pas de tour d'honneur et de tapes dans les mains des joueurs à la fin du match. Terminé aussi l'accès aux joueurs à l'arrière de Beaublanc après les rencontres. Des barrières ont été installées pour garantir la distanciation physique. Pour l'entrée dans le palais des sports, tout a été revu. Il y a maintenant des entrées différentes pour les travées pairs et impairs, pour les VIP, pour les personnes à mobilité réduite et pour la presse. 

Menace d’exclusion pour ceux qui ne respecteront pas les règles

A l'intérieur, des sens de circulation ont été mis en place pour accéder à son siège et pour sortir. Le port du masque est obligatoire. Sauf bien sûr, au moment de se désaltérer. Deux buvettes sont d'ailleurs maintenues dans le hall Frédéric Forte et à la brasserie. Mais elles sont "coupées en deux" avec des accès distinctifs entre tribunes pairs et impairs. Il est aussi demandé de consommer une fois de retour à sa place. L'idée étant là aussi d'éviter le brassage. En revanche, il n'y a pas de mesure de distanciation physique en tribune. Pour le reste, mieux vaut jouer le jeu. Le club a modifié son règlement intérieur et pourra exclure de la salle les réfractaires aux règles sanitaires.

Objectif 4 620 places pour le match face à Nanterre

Si le club a décidé de limiter la jauge à 3 500 personnes pour ce match face à Cholet, c'est parce que les dirigeants "ne connaissent pas encore tout à fait les conditions d’accueil que la préfecture va demander par rapport à la législation en vigueur actuellement" explique Pierre Fargeaud, le directeur juridique du Limoges CSP. Mais l'idée est de passer à 4 620 places pour le 1er match de championnat face à Nanterre. Toujours sans mesure de distanciation en tribune. Si la situation sanitaire se dégrade trop en Haute-Vienne, la jauge devrait passer à 4 220 places avec une distance d'un mètre entre groupes de maximum 10 personnes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess